•  

    Lettre de relance

    Madame

    Je reviens vers amicalement vous faire part que plusieurs jeunes hommes nobles, dont votre fils,
    ont abusé de mon employée et n'ont pas réglé le coit admirable que leur à donné Claire,
    compte tenu, extraodinairement, de son charme tout jeune...
    Je date la prestation de samedi 16 Novembre 2013...Le lieu, sous la voûte que
    vous connaissez, celle à l'architecture édifiée sous Napoléon premier...
    J'ai noté sur le post-it de mon pupitre, la somme que vous restez me devoir..
    Ne vous signez pas Madame La Baronne,
    mais convenez que si Monsieur votre fils a vibré de plaisir,
    celui-çi n'était point gratuit..

    Cordialement à vous,

    Madame Claudette Close..

     

    Atelier chez Arlette  3/3

     


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires