• Texte atelier moi no 7. Image + 15 mots en gras

     

    Mon texte pour l'atelier 6

    Les Vacances du Chagrin

    Cécile était là, posée sur sa valise, étudiant le trajet sur la carte..
    Elle partait en vacances ! Pour oublier !

    Il avait joué avec elle au jeu ignoble de la séduction... Elle n'avait pas compris
    qu'il n'en voulait qu'à l' héritage familial...Si amoureuse ...

    Il avait tant clamé avec sa jactance aisée combien il était amoureux..
    Ils avaient fait des croisières sur le bateau légué par son père..
    Il l'avait bien assistée au maniement...C'était des moments si heureux...
    Un jour, ils s'étaient laissés dériver pour le plaisir, et avaient accosté
    sur une île identique à la crique où ils avaient coutume de se retrouver....

    Il ne jouerait plus avec elle ! Tout avait été découvert..
    Le bannir ne l'avait pas effrayée du tout, mais elle ressentait fort le chagrin...
    Impassible, elle n'avait même écouté ses suppliques..
    Dans la jungle des escrocs, elle le renvoya...
    Elle trouva un mot illisible sur la porte du jardin en partant,
    elle le jeta après un rapide coup d'oeil, triste et écoeurée..
    Il pouvait bien se  retrouver dans un jus d'orties, qu'elle ne bougerait pas..

    Elle venait de vivre une tranche de vie injuste, elle souffrait
    mais s'en remettrait...
    Elle allait être bien plus méfiante ;
    Pas facile d'être une héritière !


  • Commentaires

    12
    Mardi 9 Août 2016 à 20:44
    11
    Lundi 8 Août 2016 à 21:13

    Eh oui pas si facile d'etre une héritière , on est à la merci du premier escroc venu .

    Bonne soirée 

    Bisous 

     

    10
    Lundi 8 Août 2016 à 20:39
    TooTsie22

    ma petite participation

    dont l'action se passe dans un prétoire

     

    9
    Samedi 6 Août 2016 à 20:46

    Bonsoir Ma Belle!
    Et voilà, ça c'est bien les hommes!
    Bassement matérialistes!!!
    Les sentiments!
    Connaissent pas!
    Bravo Ma Belle!
    Mais, je ne suis pas, est ce l'atelier n°6 ou le n° 7? 
    Bon, pas grave! Je vais m'y mettre!
    Grosses bises et bon dimanche.
    Et ta main, comment ça évolue? Bien j'espère.
    Bisouilles

    8
    Samedi 6 Août 2016 à 17:22
    colettedc

    Bravo Ghislaine ! Très bien pensé ton texte !

    Je ferai le mien dès que possible !

    Bon et agréable week-end tout entier !

    Bisous

    7
    Samedi 6 Août 2016 à 14:31

    Bonjour Ghislaine,

    Une histoire d'amour qui a mal tourné, la vie est dure  quelquefois.

    Ton billet est fort joliment écrit. BRAVO !

    Je pense éditer le mien lundi ou mardi.

    Bises très amicales.

    Henri.

    6
    Samedi 6 Août 2016 à 13:33

    Bonjour Ghislaine. Belle broderie autour de cette image et ce défi. Bon après-midi

    5
    Samedi 6 Août 2016 à 12:46
    pascalounette

    peine de cœur n'est pas mortelle aurai dit ma petite maman ! .. biz ma douce 

    4
    Samedi 6 Août 2016 à 11:35

    Il y a toujours des vautours qui sentent l'odeur de l'argent, même si on dit qu'il n'en a pas ...

    Bon week end ... en espérant ...
    Bisoux, chère ghislaine

    3
    Samedi 6 Août 2016 à 11:22

    Une "grosse" héritière attire les oiseaux de proie, ces filles-là ne se méfient pas assez... l'amour rend aveugle, mais elle s'est réveillée tout de même... ouf ! Mon texte pour lundi Ghislaine, bises de jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :