• Jeu de lettres chez Lady Marianne

    Cliquez sur le logo pour participer...

    Les lettres cette semaine sont

    EEAAVILURRCN

    °°°°°°°°

    Mes trouvés avec cet anagramme qui est

    VERNICULAIRE sont
    Vulnéraire, recueil virulence, vaincra, valériane,
    laurier, Aurélia, avaleur, caverne, errance, enclave,
    câliner, raclure, cerveau, leucanie..

    °°°°°°

    L'homme !

    Jeu de lettres chez Lady Marianne

    Dans la caverne, Aurélia attendait l'homme..

    Jeu de lettres chez Lady Marianne


    Le vallon, enclavé entre deux collines, protégeait l'habitacle.
    Il était tard déjà quand une leucanie se posa près du feu,
    pour se faire câliner de chaleur, dans l'errance de sa virée nocturne.
    Aurélia lisait son recueil de plantes médicinales qu'elle tenait
    de sa mère, qui lui avait appris à soigner.
    Elle était un peu l'infirmière de notre temps,
    dans sa communauté à la langue vernaculaire..

    Jeu de lettres chez Lady Marianne

    Interrompue dans sa lecture par l'homme qui arrivait,
    un peu titubant, comme le cerveau embué..
    Une raclure l'avait attaqué avec virulence pour lui voler son gibier.
    Aurélia le soigna avec son avaleur de bactéries, un onguent vulnéraire !
    Elle lui fit une potion de valériane et de laurier pour le calmer..

    Jeu de lettres chez Lady Marianne

    ""L' homme bon vaincra toujours """ lui dit elle...

    Mais déjà l'homme était dehors à dépecer la bête..

     

    Jeu de lettres chez Lady Marianne

    G.G.

    Jeu de lettres chez Lady Marianne

     


    12 commentaires
  •  

    On clique sur le logo si on veut participer ! Lire le règlement ici

    °°°°°°°°°°°°

    Le vernissage de Gary.

    Sur l' ubac, la douceur du printemps lui a fait déserter 
    le vernissage sur la renaissance de son ami Gary..
    Seule dans les allées du sous bois, jouxtant la galerie,
    vêtue de sa robe vaporeuse en mousseline, elle se sentit
    légère comme une plume d'édredon.
    Elle écarta les bras, comme l'oiseau, ses ailes et se mit
    à virevolter dans l'insouciance présente, pleine de liberté,
    avide de l'air de l'univers.........


    _Genny, tu es là ?. Viens tu à la "Cigogne" avec nous ce soir ?
    Gary l'avait rejointe et souriait de la voir si belle
    dans sa robe si fine qu'on aurait dit une nuisette...
    Il se l'imagina à cet instant, la déesse "Volupté",
    un soir de chaleur d'été veillant le sommeil de son amant.
    _Déjà dit-elle avec paresse, nonchalante, il n'y a pas d'urgence si ?
    Un brin taquine, elle lui prit le bras, se colla à lui, le regardant
    d'un oeil coquin, lui dit ;
    Et si nous allions prendre un bain de minuit ???

     

     

     


    25 commentaires
  • Imagecitation no   chez Gisèle .

    L'eau va toujours à la rivière,
    mais la plume légère
    s'envole dans le vent,
    virevolte un instant..
    La plume blanche,égarée,
    tournoie encore et se pose
    doucement sur le gravier,
    comme mes mots en prose..
    Plume légère déshabillée
    D'où viens tu ?
    D'un oiseau ailé ??
    Où as tu vécu ?


    Ghislaine.G

    Imagecitation c'est Là

     


    13 commentaires
  • Jeu de lettre chez Lady Marianne

    Cliquez pour aller participer !
    Il s'agit de trouver l'anagramme de ces lettres !
    de trouver au moins 5 mots de 5 lettres ou +
    et faire un texte ou pas

    °°°°°°°°

    Jeu de lettre chez Lady Marianne

    L'anagramme que j'ai trouvé est ABRACADABRA

    Voici mon texte avec les mots suivants

    Babar, cabra, radar, barra, brada, barda, carra, rabab !

    °°°°°°°

    Lorsque Babar se cabra, la radar venait de flasher !
    Il se barra vite, brada son barda alentours,
    Il avait rendez vous au Carra pour l'assurance
    et ensuite à son cours de Rabab !
    Comment arriver à l'heure ?
    Vite un tour de passe- passe,
    hop hop, il sera à l'heure !

    ABRACADABRA !!!!!

    Jeu de lettre chez Lady Marianne 

     


    11 commentaires
  • Le Poisson chez Khanel 3

    On clique sur le logo de Khanel pour participer !
    Ce mois çi, il s'agit de faire un texte en rapport avec
    Le poisson !

    °°°°°°°°°

    Le Poisson chez Khanel 3

     

    Yvonne se la donne !!

    Bonjour mois de mars, je suis la jolie poissonne,
    Je m'appelle belle Yvonne et je suis mignonne !

    Parfois je suis une friponne mais jamais poltronne !
    Je fais ma cochonne et tout en moi, frisonne,
    ça t'étonne hein ? Oui je sais, je suis une polissonne !
    Mes amants je les sélectionne,mais jamais ne me raisonne !
    Je tatillonne, je tâtonne, je tourbillonne et je le tamponne !
    Quand je sillonne,en mode dragonne,la belle mer sauvageonne,
    je visionne le galant et tout en moi s'émulsionne, je rayonne...
    J'imagine des tonnes d'alevins, frétillants qui se bidonnent..
    Ensuite je repars en déconne,à la rempoissonne,faire l'espionne,
    qui harponne à tout va les coquins, comme une vorace gloutonne !

    Bonjour mois de Mars, je suis la belle poissonne
    de la Garonne qui, de désir, jamais ne se rationne..

    Le Poisson chez Khanel 3 

     


    21 commentaires
  •  

    Les plumes d' Asphodèle no 41 ici
    °°°°°°

    Dans l'inattendu de la surprise,
    dans le culot de sa décision,
    la bataille de ma réflexion,
    se fait l'objectif de la question !
    Serait il hypocrite ou

    ne serais je pas assez empathique ?
    Il veut partir seul, en avril,

    méditer au côtés des goélands,
    vivre parmi les hommes à turban..


    Au hasard de ses rencontres, trouver l'inspiration
    d'une nouvelle souplesse de vie, sans être
    à la merci d'un rapport à rendre dans les temps !!
    Il veut tourbillonner de paix et de plaisir,
    pendant que moi, je passerai Pâques aux tisons,
    en me gavant d'un gâteau à mille calories !

     

    Advienne que pourra, qu'il parte , je chercherai
    d' autres oeufs dans le jardin des délices !

     

    Ghislaine.G

     

     

    Manola pour le cadre

    M

     

    MANOLA


    27 commentaires
  • Le jeu de Jazzy c'est ici

     

    Le temps fuit, sans retour.....

     


    11 commentaires
  • Les plumes 37. La nuit.

    Chez Asphodèle. Plumes 37. La nuit

    Chez Asphodèle

    La collecte a donné ;

    Vol, chat, transfigurer, chauve, blanc, solitude, silence,
    matin, se ressourcer, ivresse, ténébreux, épuisant, insomnie
    étoilé, fête, sommeil, voyage, chanson, fesse, recommencement,
    voluptueux, sarabande, passeur, prologue, pavillon.

    Dormir.

    Dans le silence et la solitude de cette nuit étoilée,
    mes pensées dansent la sarabande,
    comme une chanson au refrain endiablé..

    Le passeur de sommeil s'est évadé vers des voyages
    épuisants de bonheur...
    Mon vol de nuit ne me ressource pas et ma compagne,
    l'insomnie, me donne l'ivresse du recommencement,
    chaque matin... 
    elle se fait le prologue de nouvelles nuits blanches !

    Je rêve d'une fête astrale féerique, où, les voluptueux nuages dans lesquels je m'endormirais, sauraient me transfigurer d'un bien- être reposant...

    Je rêve du bel homme chauve, rencontré hier, le regard
    ténébreux, comme un appel au plaisir...
    Je rêve à ses caresses sur mes fesses après l'amour...
    Je rêve, qu'enfin, épuisée et comblée,
    je m'endorme, laissant mon cerveau au repos..

    Chez Asphodèle. Plumes 37. La nuit

    Chez Asphodèle. Plumes 37. La nuit

     

     

     


    14 commentaires
  • Le conte de la goutte.

    Le conte de la goutte, chez Asphodèle no 36.

     

    Rêveuse, elle regarde la pluie qui glisse le long des vitres,
    elle suit une goutte du bout du doigt tandis qu'elle ondule
    sur le carreaux...Elle doit la prendre, la garder..!!
    Mais soudain la goutte se perd dans l'univers du mastic,
    d'un grain vieilli par les conséquences du temps...L'obsédante goutte !

    Les yeux bleus fixent la fenêtre, se font furieux, cherchent la goutte !
    La psychose de la goutte s'empare d'elle, la douce folie s'insinue
    dans son ordinaire quotidien ! Elle ne maîtrise plus rien !
    Elle s'agite !! La goutte, elle la veut !!
    Elle crie à l'abandon outrageux d'une goutte de pluie !
    La voilà qui devient zinzin !

    C'est qu'elle est une artiste , et cette goutte, elle devait la poser
    dans son livre de contes, pour illustrer l'extravagance de sa réalité !
    Son histoire va manquer de sincérité, c'est sur !! La voilà qui pleure !!

    Elle insulte son aliéniste, pense à la camisole de la dernière fois !
    Elle se calme et son regard se fait étrange ..
    Elle s'habille, pour une escapade , prends son parapluie et 
    un pot avec son couvercle et elle hurle en passant la porte,

    "" Il va bien voir quand je vais lui ramener la goutte que je ne suis pas folle ""

    Le conte de la goutte, chez Asphodèle no 36.


    22 commentaires
  • Chez Gisèle  le  "Imagecitation "

    Ma citation sera,

    Le tic-tac des horloges,

    on dirait des souris qui grignotent le temps

    °°°°°°°°°°°

    Miss Pebmarsh a bien failli mettre le pied dessus.

    Même, elle l'aurait piétiné, ce cadavre, si Sheila n'avait pas crié.

    Que voulez-vous : Miss Pebmarsh est aveugle et elle a été bien surprise
    d'apprendre qu'il y avait le corps d'un inconnu derrière son canapé.

    Et d'abord, que fait Sheila chez elle :

    jamais, au grand jamais, elle n'a demandé à l'agence où
    travaille la jeune fille qu'on lui envoie une dactylo. Et d'où viennent toutes ces pendules -

    toutes en avance d'une heure - qui encombrent les meubles de son salon   ?

      Avec Hercule Poirot comme conseiller technique, un jeune et beau garçon,

    mystérieusement attaché à quelque service secret,
    saura tirer de cet inextricable imbroglio le fil qui mène au meurtrier.

    Atelier de Gisèle

    °°°°°°°°°


    13 commentaires
  • cadre pour éphéméride

     

    Atelier chez Arlette no 15 Année 3

    °°°°°°°°°°°

    Le ciel, vierge de nuage,
    annonciateur du beau temps imminent,
    allait illuminer les pelouses après que la rosée
    les recouvrant de diamant allait s'évaporer..

    Les oiseaux qui nichent goutteraient enfin les saveurs
    poivrées qui embaumeraient les sols..

    Le renouveau est annoncé par de beaux présages,
    d'ailleurs même mon chaton change de couleur
    pour m'annoncer le beau temps par un bleu azur...

    Atelier Arlette " A vos plumes ""

    © LaGentilleRebelle

    7 commentaires
  • Les plumes d' Asphodèle no 26..

    Cliquez ici si vous voulez participer à son atelier.

     

    Pépé et Mémé..

    Pendant que Mémé fait son déballage de dentier,
    qu'elle barbouille de dentifrice,
    voilà Pépé qui ne fait pas dans la délicatesse ;
    Pas débrouillard pour deux sous, il met le désordre dans l'entrée,
    juste avant son départ pour son cours de danse !! Ben oui Pépé, il danse !
    Il aime le danger sur piste Pépé , et il aime côtoyer les belles danseuses
    de tango, vêtues de dentelles et mousseline...
    Elles le trouve drôle et certaines le désire comme cavalier, car
    Pépé, il a ce don de plaire aux femmes.. La douceur même  Pépé !
    Mémé voit cette passion avec un tantinet de dédain ! Mémé est drastique !
    Elle aime à faire des choses utiles dit elle en distillant ses conseils sur sa
    manière de décalquer des motifs sur les disques en plastiques que le comité
    des fêtes distribuent, désormais,  à Noel, pour les décorations de sapins...

    Pépé à la danse, Mémé remet ses dents, range le bazard de Pépé
    se dirige vers son bureau, caresse au passage la
     belle statue de ""Doryphore""  en plâtre
    et s'installe sur son beau siège... Mémé fait quelques cliques !!
    C'est qu'aujourd'hui c'est la fête des Mamans !
    Elle va sur le site Dromadaire.com et en deux ou trois cliques,
    elle a envoyé sa carte de voeux à sa Maman ,
    et,  sur le site Diplodocus.com, elle enverra
    des charentaises à son Papa pour qu'il ne soit pas jaloux !!
    C'est qu'ils ne sont pas encore sur le déclin les parents !

    D'ailleurs les enfants s'y perdaient dans ce dédale  de grands Parents...

    Les plumes d' Asphodèle no 26


    21 commentaires
  • Hello les vous tous ,

    Arlette à des soucis de Pc !

    Elle fait réparer et sera parmi nous, (Elle espère)

    la semaine prochaine...

    Arlette vous parle !!


    12 commentaires
  • Les plumes d' Asphodèle

     

    Les plumes d'Asphodèle no 25

     

    La collecte 25 pour La Ville

    Voiture, rue, immeuble, abeille, théâtre,anonymat, animation,
    pavé, visite, parc, asphalte ou bitume, bus, fuite, flâner,
    embouteillages, urbain, gare, cohue, chuter, constant ou constance
     

    °°°°°

    Le pavé de la rue avait laissé place au bitume, il pouvait
    donc courir plus vite ! Entre l'embouteillage des voitures,
    et la cohue urbaine qui flânait vers le parc , il courait, il courait !!

    Il le voyait encore le bus, grace à sa couleur abeille !
    Il venait de dépasser l'immeuble de bureaux
    Il allait le rattraper à l'arrêt de l'hôpital !
    L'arrêt durait plus longtemps là, avec les visites
    qui vont et viennent.. Puis constant dans sa course,
    il n'en doutait pas, d'ailleurs le voilà arrivé !
    Il est content de n'avoir pas chuter en course !

    Il ne pouvait pas rater ce rendez - vous ! 
    Fini l'anonymat ! Finies les animations !!

    Ce matin c'était la répétition générale de "" Délits de fuite ""
    La pièce de théâtre où il y jouait avec Roland Giraud,
    à La Michodière !! Patrick est heureux d'avoir été choisi !

    Gare à toi Paris, j'arrive !!

    Délit de fuites_photo

     

    Photo de groupe de la pièce "Délit de fuites" jouée au théâtre de la Michodière en 2006-2007

     

     

    Sur la photo =>
    Les comédiens Elizabeth Bourgine, Roland Giraud, Patrick Zard', Arlette Didier,
    Pascale Louange, Delphine Depardieu,
    le metteur en scène Jean-Luc Moreau et Jean-Claude Islert, l'auteur de la pièce.

     


    18 commentaires
  • Les plumes d' Asphodèle no 24.

     

    On clique sur le logo pour en savoir plus..

    Voici ma participation

    Les plumes d' Asphodèle no 24.

    Cliquez ici pour en savoir plus sur Angela

     


    19 commentaires
  •  

     

    Atelier ""Avos plumes"" chez Arlette no 14 Année 3

     

    La disparition.

    L'enfant venait d'être retrouvé..
    Il avait passé plusieurs mois parmi les loups..
    Il n'était pas somptueux, il est vrai mais pas laid non plus
    malgré le temps passé dehors..Il semblait comme maquillé
    et coiffé d'une perruque alors que c'était ses cheveux....

    Les loups l'avait protégé , nourri, et sans rivaliser
    une des louves lui servit de mère, tandis que les autres
    s'en occupaient aussi, sans rien avoir à y gagner !
    Elle le porta dans son refuge original,
    le revêtant de chaleur animale..

    Bien, il ne ressemblait plus du tout à la photo
    distribuée depuis sa disparition, mais 
    jamais les parents n'avaient cessé d'y croire..
    La Maman, le serrant contre son coeur n'arrêtait
    de dire, en rires et larmes, comme à
    l'énoncé d'un verdict positif,

    ""Je le savais mon Bébé, je le sentais mon bébé....""

    Atelier ""Avos plumes"" chez Arlette no 14 Année 3

     

     


    6 commentaires
  • CHEZ ASPHO ICI 

     

     

    Les plumes d'Asphodèle no 22

    °°°°°°

    Les mots sont cette semaine

    Projet, dimanche, emmerdement, penser, intimité, hésiter, oprreser
    pluie, savoir, morosité, jaune,créatif, silence, baîller, fatigue,
    mourir, soupir, ralenti, routine, figé, vide, whisky, zigzaguer, xyste.

    Mauvaise foi trahie.

    Quel emmerdement ce projet pour dimanche !
    Je vais encore bailler aux corneilles, mourir de fatigue,
    dans ce silence où la morosité va me gagner et m'oppresser..

    Il faut savoir être créatif me dis- je en toute intimité.

    ""Ma chérie, je pense que la pluie sera là ce week-end,
    j'ai donc laissé du travail en retard au bureau, que
    je vais devoir finir tu sais "" dis- je avec un soupir calculé.

    Tout plutôt qu'être figé dans la routine de ces réunions !

    ""Ah bon ! Me dit elle sans hésiter et conciliante...

    Je laissai intentionnellement un ralenti dans la conversation
    et me dirigeai en zigzaguant entre les meubles, vers le
    bar, me servir un whisky..

    Ne t'en fais pas mon chéri, va donc au bureau...

    Ouf...Il venait d'échapper à l'horrible dîner annuel de la maison de retraite..

    Plus loin, plus tard, dans le xyste où les jonquilles fleurissaient,
    sa femme passait un coup de fil...

    ""Oui pas de souci, je serai là...
    Hôtel Beaurivage, porte 69... hi hi ok ok...
    A très bientôt.

    Les plumes d'Asphodèle no 22 

    G.G

     


    23 commentaires
  •  

     

     

     

    Atelier Arlette

     

    A vos plumes ici

    °°°°°°°°°°°°°°°°°

    Kim et Tom, tous les deux mannequins très chics, ne rivalisaient pas, aujourd'hui,
    se déroulait l'appel aux dons pour "" Perce -Neige "", l'association qui aidait les handicapés.
    Kim et Tom s'étaient mobilisé, et en paradant, ils récoltaient les offres de dons...
    Leur démonstration était magnifique et digne de cet important évènement...
    Pour cette journée, ils avaient eu le prestige de venir en limousine...

    C'est lino qui doit être content de là-haut..
    Souris Lino, ton oeuvre continue...

    Atelier Arlette

     

    Cliquez sur la photo pour en savoir plus... 


    G.G

    © LaGentille Rebelle pour le code du cadre


    9 commentaires
  •  Jeu chez Asphodèle

    Cliquez sur son logo

     

    Les mots de la collecte sont

    Invisible, fantôme, innocence, introuvable, voile, dentelle, brouillard, psyché, honnête, insignifiant, dessous, eau, politique, nudité, diaphane, visible, cristal, blog, lumière, lagon, briller, vérité, fantaisie, traverser,  vagabonder, vapeur, vin.

     La transparence.

    La transparence doit elle se parer d' invisible ou de visible ?
    Doit elle conserver des zones de brouillard ou se revêtir
    d'un voile insignifiant de dentelles..??

    La transparence peut elle s'accommoder d'une nudité,
    quitte à briller d' innocence, voir de bêtise, dans un monde où la vérité,
    n'est hélas que fantaisie...

    Peut elle ne se nourrir que de lumière diaphane et d'eau du lagon, sans
    traverser une politique, pas honnête ,des secrets cachés, tels les fantômes
    introuvables des châteaux hantés...

    La transparence pourrait elle être le psyché de la vie ?
    Pourrait elle vagabonder dans les blogs parmi l'hypocrisie ,
    sans laisser quelques vapeurs nauséeuses d'un relent de vin altéré ?

    Se peut elle transparente comme le cristal, je vous le demande !

    Qui y'a t - il dessous la transparence ??

     


    G.G

    © LaGentille Rebelle pour le code du cadre


    19 commentaires
  •  Les plumes d'Asphodéle

    Il s'agit de faire un texte avec la récolte de mot qui est celle çi..

    Visage, camouflage, armée, plume, vénitien, jaune, déguiser, bal, argile,
    mensonge, celer, embaumer, mystère, crème, pailleté, farandole, comédie
    grimace, dissimuler, hypocrisie, unir, usure, unique

    °°°°°°°°°°°°°°°

    Les plumes d'Asphodèle numéro 20..

    Qui es tu ? ? ...Toi ? Toi ? ou toi ???

    La crème du gratin était là, invitée au bal masqué...
    Le camouflage était de rigueur ce soir !!

    Certains avaient osé les visages vénitiens
    pour se dissimuler avec hypocrisie,

    sous l' argile décorée...

    Comment les reconnaître dans cette armée
    de mystère pailleté embaumant le mensonge,

    sous des grimaces déguisées en comédie de saintes nitouches...

    Les plumes jaune d'or virevoltaient
    dans le salon de la farandole ou chacun

    se voulait unique, sous l' usure de leur costume,
    celé
    , jusqu'au soir fastueux

    de cette soirée spéciale où allaient s'unir les corps avides de sexe..

    Ils ne furent bientôt plus vêtus que de leur masque,
    l' atelier érotique de la précédente récolte
    marquait encore les esprits

    et une suite s'imposait pour apaiser les sens....

      

    Les plumes d'Asphodèle numéro 20.. 

    © LaGentilleRebelle

    15 commentaires