• Le défi chez Evy. Le chemin. No 81.

     

    *******

    Le chemin pour Evy

    Connais tu le chemin de ma maison ?
    Celui qui mène à mon coeur ?
    Où sur le seuil de ma maison,
    je t'offre un peu de bonheur ...

    Connais tu le chemin de mon coeur ?
    Celui qui mène à ma raison;
    où au seuil de mon coeur,
    je t'offre des mots en couleur...

    Connais tu le chemin de ma raison ?
    Celui qui mène à  mes écrits ?
    Où sur le seuil de la raison,
    je te donne ici ce défi....

    ****

     

    Le défi chez Evy. Le chemin. No 81.

     


    19 commentaires
  • Créations pour ce défi ici 

    Mes âmes parties

    Il m'arrive souvent de songer dans le calme de ma nuit,
    à ceux qui ont traversés ma vie, mes amis ou ennemis..
    Je n'oublie pas encore leurs visages dans mes rêveries...

    Mais je sais que ce temps viendra sans crier gare...
    Les visages s'effaceront , doucement de ma mémoire..
    Cette mémoire vacillante comme la bougie du soir..

    Il m'arrive souvent de penser à mes bien- aimés;
    Etrangement ceux là pour moi ,ne s'effacent jamais..
    Dans ma mémoire, encore, ils sont bien éclairés !

    Les années s'égrènent, aurais - je le temps ?
    Le temps bien long, le temps qui est présent,
    aussi court que ma mémoire au fil des printemps..

    Ils sont dans mon coeur, les visages aimés de mes Amours,
    ils ne laisseront jamais la place aux ennemis de mes jours..
    Il  m'arrive souvent de songer que le temps est bien court...

     

    Le défi chez Fée Capucine '' Je pense à toi ""

     


    9 commentaires
  • Le défi chez Miletune. Semaine 42. Les Médocs

     Les Médocs !

     
    Qu'ils sont jolis ces bonbons,
    de toutes les couleurs,
    comme des petits macarons
    sucrés pour le bonheur...
     
    Qu' elles sont jolies ces gélules
    dans leur boite signée,
    qui en nous, s'accumulent,
    pour soi- disant meilleure santé !
     
    Qu'ils sont beaux ces comprimés !
    Certains trop gros ou amers
    mais qui font bien ou mal leurs effets..
    Quand ils se transforment en petit concert !
     
    Qu'elles sont étranges ces petites gouttes
    qui restent souvent au fond du verre
    et que surtout point trop n'ajoute ,
    pour ne point gêner leur transfert...
     
    Qu'ils sont bien gros ces horribles suppos,
    qu'on s'enfile dans le petit endroit,
    pour nous rendre plus dispos !!
    Mais nous font bien discourtois .
     
    Q'elle est gluante cette pommade
    sensée nous retirer les souffrances
    ou bien nos plaques ! Quelle cagade !
    Mais on y croit à ces aberrances !
     
    Qu'ils sont utiles tous ces trucs
    malgré leurs effets secondaires,
    qu'on s'envoie dans le buffet
    pour s'octroyer une vie centenaire !
     
    Ghislaine.@ 

     


    8 commentaires
  • Le défi chez Miletune

     

    Un clik sur l'image pour participer

    ********

    Les Magiciens et les Politiques

     

    Les magiciens n'en finissent pas d'avaler, 
    de régurgiter tout un tas de trucs de leur bouche.
    Ils n'en finissent pas non plus de nous sortir
     des oiseaux de leur chapeau !
    Des rubans multicolores de sous leurs bras,
     
    Les politiques n'en finissent pas de nous faire avaler des couloeuvres
    de toutes sortes, cuites ou crues,
    ils n'en finissent pas de nous sortir des histoires dont on se moque
    pour mieux nous endormir sur les choses importantes..
     
    Alors dites moi, les magiciens, les politiques, ne sont ils pas tous 
    des générateurs d' illusion ???
     

    Le défi chez Miletune

     
     
     
     
     

    6 commentaires
  •  

    Histoire de déboires

    *****

    Je me trouvais chez le coiffeur lorsque, 
    soudain, le hachoir à la main, 
    débarque le boucher avec sa chienne 
    mitigée noirâtre et ivoire
    sur ses talons, 
    Noireaude qu'elle s'appelle celle çi !

    Sans pouvoir tourner la tête 
    pour en voir plus je broyais du noir de curiosité !

    Un auditoire se forma autour du 
    boucher que rejoignit aussitôt ma coiffeuse,
    me libérant du coup de rasoir intempestif, 
    en le laissant sur la tablette du petit couloir privé.

    Voilà qu'il racontait ses déboires 
    comme un crieur à la foire 
    de l'observatoire du dimanche au quartier, 
    sur la place de l'abreuvoir.

    On lui avait foiré ses cadenas !
    On lui avait cassé ses armoires à viandes
    On lui avait brisé les miroirs,
    On avait uriné dans sa baignoire,
    On avait volé son crachoir dans le fumoir !!
    Tout cela pendant qu'il dormait comme un loir,
    Le soir venu, fourbu de sa journée de labeur.
    De mémoire de bouchers, on avait jamais vu ça,
    pareille noirceur de la vie ne devrait être ! 
    ""Qu'on lui donne à boire "" 
    dit un quidam qui poireautait là, 
    un sachet de poires à la main..

    Il était pourtant méritoire ce boucher 
    qui nous venait du Loiret. 
    Ses apéritifs dînatoires, pas dérisoires du tout, 
    plaisaient beaucoup et chez la coiffeuse, 
    les pourboires étaient royaux..

    Pauvre boucher...
    Aucun rêve prémonitoire 
    ne l'avait averti lui qui se targuait de pressentiment  
    et d'un savoir presque médiumnique..
    Refermant son peignoir,
    il s'en retourne vers son foutoir désastreux.

    Ne lui reste plus qu'à entrevoir 
    l'espoir que son assurance remboursera assez bien, 
    et concevoir ainsi de poursuivre à bien son travail..

    Le clan se dispersa , pendant que mes cheveux  
    allaient devoir repasser par le chauffoir.

    Et que les conversations ne parleraient que

    du désespoir de Grégoire le boucher.. 
     

     

    Clic pour vérifier

    25 commentaires
  • Le défi no  79 chez Evy

     

    Le défi no  79 chez Evy


    14 commentaires
  •   

     Je vous le publie ce dimanche pour ceux ou celles que cela intéressent
     
     
    Atelier 14 et Récap du 13
    Les liens seront à déposer sous le thème, 
    c'est à dire  sous ce billet..
    Comme d'habitude
     Vous pouvez les déposer jusqu'à la veille de l'atelier suivant.
     
    *******
    Il y aura , soit, des mots, une ou des phrases, ou un thème imposé.
    Parfois, , vous pourrez choisir un thème à tour de rôle
    si cela vous dit..
    Je ferai un récapitulatif le même jour que le Jeu suivant.
    Vous pouvez conjuguer les verbes. 
    mettre pluriel, singulier, féminin, masculin,
    mais NE PAS CHANGER un adjectif en nom ou adverbe
    ex.....
    Lent .......en lentement ou lenteur..
     
    Plaisir........... en plaisant ou plaisamment 
    ******** 
    Cette semaine on fait un texte comportant le + possible
    de mots contenant "" oir ""
    Au moins 5, pas de thème imposé.

    Récapitulatif de l'atelier 13
     
    Gisèle  Jill Bill  Chantal- Tootsie  Henri
    Fabrice   Arlette Fée Capucine  Colette
    Mandrine  Josy ( une ancienne écrivaine)
    Séverine, qui nous pond un 3 en 1 ..
     Elycie qui est une nouvelle aussi nous rejoint, Bienvenue à toi !
    Une autre nouvelle écrivaine (auto éditée) nous rejoint, 
    elle a participé a l'atelier précédent
    et me l'apportes avec un peu de retard, aussi,je vous le met ici.
    Elle s'appelle Laura, on lui souhaite la Bienvenue !
     

    21 commentaires
  •  

     

      

     
    A vos plumes cher Arlette avec les mots imposés.
    Dentelle, ombre, onde, office, lécher, zébrer,
    humer, murmurer, argenté, gras, pensif, matinal.
     

    A vos plumes chez Arlette.

     
    *******
    Le lever.
     
    Le ciel vient lécher l'ombre de l'horizon
    et le jour qui se lève, semble déposer
    des lueurs argentées sur les gouttes de rosée,
    dans l'herbe grasse matinale.
    Comme si on lui murmurait de se couvrir
    d'une onde de dentelle avant que le soleil ne vienne zébrer ,
    de ses rayons, le jour..
    Pierre , pensif, est heureux, ce matin, regardant par la fenêtre,
    il hume avec délice le café que sa douce Hélène fait dans l'office..
    Un instant bonheur avant de prendre le cours de sa journée..
     
     
    Cette photo a été prise ce matin, à ma fenêtre de cuisine.

    A vos plumes chez Arlette.

    Clic pour vérifier

    27 commentaires
  •  

     

      

     

    brouillon

     

    L'atelier d'écriture '' Un Pas Vers Les Mots " 

    Les mots imposés sont soulignés.

    Cliquez sur son logo pour aller participer.

    ********

    L' écriture.

    Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours,
    eu cette envie d'écrire, ce plaisir dont je ne me passe pas.
    Que ce soit du stylo ou du clavier, mes phrases s'alignent
    en des discours, parfois rigolos, parfois tragiques,
    parfois teintées de poésie, parfois de fantastique.
    J'ai ce besoin impérieux de m'abreuver à la source des mots.
    Ce n'est pas bien compliqué, j'ai toujours fait,
    un pas vers les mots avec amour !
    Si d'aucuns vont voeu de richesse, ma richesse à moi,
    ce sont mes histoires en tous genres..
    Même la poésie érotique ne me déplaît pas, mais chut !!
    Je n'ai jamais acheté un livre de lecture des soirs dodos ;
    Je le leur écrivais moi même....

    Merci à vous vous de lire mes mots

    brouillon

     

    Clic pour vérifier

    14 commentaires
  •  

     Texte avec la phrase
    ""Elle est bien morte hier"" 
    *****

    Les plaisirs de saisons
    Nous voilà en automne
    déjà et les couleurs chatoyantes,
    les feuilles dorées,
    éparpillées qui jonchent la terre,
    nous font vraiment
    voir que la saison passée, hé bien,
    elle est bien morte hier
    sans crier gare, d'un jour à l'autre..
    Les animaux de la nature vont
    faire leurs provisions de bonnes
    petites choses et je les y aide en cela.
    La cigale ne va plus chanter,
    elle ira crier famine chez sa
    voisine qui ne voudra rien savoir
    et la fera danser,
    n'étant pas préteuse du tout !
    La kyrielle d'oiseaux
    va s'agiter et travailler
    dur pour nourrir leur nichée
    et réchauffer le nid.
    Que de travail en cet automne.
    Cette nouvelle saison
    donne les prémices d'un hiver
    qui apportera d'autres joies..
    Mais pour le moment
    profitons de ce bel automne.

    Atelier no 13 du premier octobre 2016.

     


    17 commentaires
  •  

    L' atelier de chez Evy

    La Balade.

     

     


    9 commentaires
  •  

      La Magie des Mots chez Mandrine

    Atelier Mandrine. Avec une phrase.

     

    Pour participer , cliquez sur son logo.

    ***********

    Voyage vers le Canada.

    C'était l'hiver au Canada..Pour la première fois,
    Vélie accompagnait Luc dans sa famille,
    partie s'installer à QUEBEC...
    Le trajet d'avion venait d'être remplacé par le bus..
    Ils étaient exténués et regardaient le paysage défiler sous leurs yeux. Vélie qui peignait des aquarelles à ses heures perdues s'extasia sur un détail en particulier ;
    La vieille maison tremblait sous la neige, au fond de la vallée, c'était ce qu'elle ressentait  au travers de la vitre du bus... La fumée blanche de la cheminée rejoignait le ciel et tout autour de la petite maison, la neige laissait perler des gouttes de diamants étincelants..
    Vélie se voyait bien figer cette image sur la toile..
    La vision la poursuivit tandis qu'elle s'endormit..
    Luc dormait depuis un moment déjà...
    Comme il était heureux ;
    Revoir sa fille lui tenait à coeur, et cette fois' çi,
    Vélie était avec lui, il aimait tant quand elle était près de lui..

    Atelier Mandrine. Avec une phrase.

     


    13 commentaires
  •  

     

    Le mot à trouvé était Caponnière
    et mes anagrammes sont ;
    Renonce, aérien, copain, encore, panier, recoin, ricane,
    prince, ancien,prenne

    ******

    Intrigue dans la vallée.

    Le geste aérien, Vincent secoue encore
    les branches, le plus gros a été
    ramassé grâce aux filets.

    Bon prince, il a appelé famille et amis,
    son meilleur copain

    et sa femme pour finaliser
    la cueillette des noisettes
    et chacun s'emportera un panier bien plein..

    Vincent ne renonce jamais
    à faire profiter famille et amis..

    Dans l'ancien recoin
    du bâtiment les cagettes sont prêtes à partir.
     Le travail finit, tout le monde se retrouve
    à partager un pique- nique.

    Reculé, caché derrière les étagères à outils,
    Pierre ricane en silence !

    ""Il faut qu'il ait tout ce Vincent,
    les noisetiers familiaux et la belle Annie en prime..""
    Mais , pensait - il tout secrètement,
    ça ne va pas se passer comme ça.

    Il attendait que ce beau monde parte
    et il allait voir ce qu'il allait voir ce Vincent

    Clic pour vérifier

    12 commentaires
  • Atelier no 8 + Récap 7. Le Lipogramme.

    Surtout, s'il vous plait,
    pensez à poser le lien du texte atelier

    sous ce billet ce serait gentil,
    ainsi je n'oublie personne
     

    *******

    les 1, 10, 20, du mois

    Les liens seront à déposer sous le thème, 

    c'est à dire  sous ce billet..

    Comme d'habitude

     Vous pouvez les déposer jusqu'à la veille de l'atelier suivant.

     

    Il y aura , soit, des mots, une ou des phrases, ou un thème imposé.
    Parfois, , vous pourrez choisir un thème à tour de rôle
    si cela vous dit..

    Je ferai un récapitulatif le même jour que le Jeu suivant.

    Vous pouvez conjuguer les verbes. 
    mettre pluriel, singulier, féminin, masculin,
    mais ne pas changer un adjectif en nom ou adverbe

    ex.....

    Lent .......en lentement ou lenteur..

     

    Plaisir........... en plaisant ou plaisamment 

    **********

    Cette semaine, je vous demande de faire un texte comportant 
    la phrase suivante ;

     

    ""Elle est bien morte hier""

     

    ***********

     

    Récapitulatif de l'atelier no 11

     

    Jill - Bil  Renée   Fabrice 

     
    Gaité (Merci à toi de nous rejoindre)

     

     Arlette   Victor   Assoula

     

                 Tootsie-Chantal (Attention info importante) 

     Colette  Gisèle  Henri

     

    Dan  Séverine  Nicole

     

    Séverine  Zaza Mandrine

     

     

     Lady Bird  Libre 11 Ma désertrice revenue

     

                    

     


    23 commentaires
  •  

    Fond de billet pour texte lady marianne L'escalier

     Le mot à trouver est
    Immarcescible

    Mes anagrammes sont ;

    Clairsemés, ambré, craie, semble, réalisme, larmes, amères, bâclé, escalier, miracle, calme,libéré misérable,grave, imbéciles, irascible, réclame clame, éclaircies, libre.

    Mon texte.Jeu de lettre lady marianne L'escalier

    L'Escalier 

    Les cheveux clairsemés, le regard ambré, un teint de craie, Michel était en pleine réflexion, il venait de comprendre, semble t il le réalisme de la situation.. Il aurait presque versé quelques larmes amères de détresse.

    Il était pourtant sur de n'avoir pas bâclé son travail, mais force était de constater que son escalier n'était point droit !

    Il n'allait pas faire un miracle cependant et ne se voyait pas refaire tout le le boulot. Il était là, calme mais bien misérable quand même !

    il entendait déjà Estelle qui dirait ;

    ""Ecoute ce n'est pas grave, il n'y a que les imbéciles qui ne se trompent pas tu sais ..""

    Comme libéré de son inquiétude,Michel entrevoir des éclaircies et déjà son cerveau rumine à plusieurs idées !

    Après tout chacun son escalier !

     

     


    15 commentaires
  • Les mots sont ;


    Nouvelle, haut, écho, cour, région..
    laisser, vivre, entendre, parler, dire..

    ****

    Dans les hautes vallées verdoyantes
    j'ai laissé, pour un temps, se reposer,
    dans cette région boisée et chantante,
    tous les attraits de ce bonheur mérité...

    Pour vivre enfin cet amour de toujours..
    J'entends encore , les échos de mon village,
    les pas reconnus dans la petite cour,
    du berger solitaire au détour du virage....

    En partance pour les hauts plateaux,
    il sait le son bruissant des branches,
    il connait l'envol des craintifs oiseaux,
    Il connait l'endroit où la vie s'épanche..

    Il parle de ma vie , tout doucement,
    Il me raconte les nouvelles du pays,
    il me chante l'amour d'un longtemps,
    Il me dit, reviens, c'est ici ta vie..

    Ghislaine 


    17 commentaires
  • Atelier no 8 + Récap 7. Le Lipogramme.

    Surtout, s'il vous plait,
    pensez à poser le lien du texte atelier

    sous ce billet ce serait gentil,
    ainsi je n'oublie personne
     

    *******

    les 1, 10, 20, du mois

    Les liens seront à déposer sous le thème, 

    c'est à dire  sous ce billet..

    Comme d'habitude

     Vous pouvez les déposer jusqu'à la veille de l'atelier suivant.


    *******

    Cette semaine , l'atelier compte 2 nouvelles écrivaines , 


    Assoula et Séverine


    à qui nous souhaitons la bienvenue.

    Il y aura , soit, des mots, une ou des phrases, ou un thème imposé.
    Parfois, , vous pourrez choisir un thème à tour de rôle
    si cela vous dit..

    Je ferai un récapitulatif le même jour que le Jeu suivant.

    Vous pouvez conjuguer les verbes. 
    mettre pluriel, singulier, féminin, masculin,
    mais NE PAS CHANGER un adjectif en nom ou adverbe

    ex.....

    Lent .......en lentement ou lenteur..

     

    Plaisir........... en plaisant ou plaisamment 

    **********

    Cette semaine, je vous demande de faire un texte avec les mots suivants ;

    Nouvelle, haut, écho, cour, région..
    laisser, vivre, entendre, parler, dire

     

    Récapitulatif de l'atelier no 11

    Nicole

     Assoula

    Gisèle

    Lady Bird

    Henri

    Dan

    Lady Marianne

    Mandrine

    Colette

    Lady Marianne

    Jill Bill

    Séverine

    Zaza

                                 Chantal (Tootsie) Ne le loupez pas celui là !

     

     

     


    31 commentaires
  •  


     

     

    Défi chez Lady Marianne . Dimanche 18. Jardineuse.

     

    Le mot est Jardineuse

    Mes anagrammes seront soulignés.

    Renaud l'eurasien, ruiné, danseur de son état, courtisait la belle Andrée.
    Tous les jeudis pour la séduire, il faisait ses âneries dans le jardin où ils étaient réunis.Elle, radieuse se moquait bien qu'il n'eut pas un denier. Pas radine, elle partageait tout avec lui..Rien ne pouvait désunir ces deux là..Elle était subjuguée par ses pas aériens et sa sveltesse élégante..Un bon cachet et ils se marieraient enfin, comme souhaité depuis toujours.L'année dernière, il lui avait offert en guise de fiançailles une belle topaze, certes un peu jardineuse, mais cela aussi , elle s'en fichait..Ils étaient jeunes et amoureux.. Elle était sa reine , il était son roi ! Rieuse, elle pensait que jamais dans le réseau de la vie, le rideau ne tomberait sur leur amour.. Vieux et ridés, ils seraient là, là à enduire leur union d'un onguent de toujours pour le plus grand bonheur de tout la famille..

    Ghislaine@.G.
    Tous les jeudis, pour la séduire, il faisait ses aneries au jardin où ils étaient réunis

    Clic pour vérifier

     


    20 commentaires
  •  

       

    Defi miletune. Semaine 38. Nomade à inclure.

    Tel un tableau vivant, il exhibe son corps revêtu de couleurs, d'images..
    Chacune d'elle est le signe d'un passage, d'une action, d'un sentiment..
    La passion des mots tus incrustés en lui comme un écrivain
    qui encre 
    ses mots sur le papier pour écrire son livre, 
    lui encre son corps pour offrir ses sentiments , ne pouvant les nommer.
    Il les expose au grand jour et ressemblant au voyage d'un nomade,
    chaque moment, chaque lieu, un homme, une femme, un enfant,
    se pose 
    dans sa chair et le comble de bonheur..
    L'ambulant d'amour est une oeuvre d'art
    qu'il a composé 
    de tous ses sentiments secrets.......

    Defi miletune. Semaine 38. Nomade à inclure.

    Merci a Manola. Dalila pour le cadre.
    Leur bannière dans mon menu à gauche.

     

    Clic pour vérifier

     

     


    8 commentaires
  • le plus possible de mots( minimun 5) 
    contenant les 3 lettres accolées

    OUI (genre bouille, enfouis etc)...

    *****

    Le chômeur,

    Avec sa bouille ronde et joyeuse, il n'avait pas l'apparence,
    d'un glandouilleur, ni d'une vile fripouille non plus..
    Il attendait comme les autres et la file grouillait de monde..
    Il écrabouilla sa cigarette finie et Louison lui rappela qu'il
    devait cesser de fumer car ils étaient dans la mouise et le tabac
    coûtait cher.. Il lui fit son regard de fouine enjôleur...
    Lui offrit un de ses sourires jouissifs dont il avait le secret..
    Ses cheveux rouille, enfouis sous sa casquette lui donnait
    un petit air arsouille d'adolescent frivole..
    Il commençait à mouiller la chemise d'impatience..

    Louison bouillonnait intérieurement, inquiète pour lui, pour eux..
    Elle en avait assez des brouilles entre eux, et de manger des nouilles !
    Il postulait aujourd'hui pour faire de la tambouille, lui qui donnait
    plutôt dans le cambouis habituellement..
    Mais il n'allait pas faire le sagouin et pour avoir les fouilles pleines,
    il accepterait bien de nourrir des pingouins, ou de faire
    de la bouillie aux babouins du zoo...

    """Monsieur Souillet  !! C'est à vous !! Entrez """

    Texte pour l'atelier 11.

     

     


    20 commentaires