• Mon texte atelier 65

    Les 8 mots

    Porteur, espoir, nuage, fumée,
    dire, chasser, indiquer, venir.
    ou

    La phrase

    """ Chacun est le meneur de sa vie ""

    **********

    Si les nuages étaient porteurs de nos espoirs,

    ils nous diraient, comment chasser ceux de nos vies.

    Ils ne laisseraient aucun nuage en suspension...........

    Je vivrai un bonheur sans nuage..

    Aucun nuage de fumée qui me cernerait.

    Ils feraient disparaitre les nuages noirs de ma vie..

    Ils m'indiqueraient le chemin clair et serein..

    Les essains d'ennuis seraient balayés par des nuages

    de réconfort, puis viendraient danser , autour de moi,

    les nuages de la sagesse, au son des mélodies de liberté.

    Ils élimineraient ceux que je porte en moi.....

    Mais les nuages ne sont que de l'eau, retenue dans

    un écrin de coton, ils n'ont pas ces pouvoir, car , chacun

    est le meneur de sa vie....

    Ghislaine


    5 commentaires
  • Ecriture contrainte du Jeudi 24 Mai

    Ecriture contrainte du jeudi 24 mai 2018
    avec les mots; ras le bol, cul de sac, stop ou encore;
    ne pas déranger, frais port, tout ou rien, pétage de plomb, hors de contrôle..

    *************

    C'est tout ou rien et cette fois, je vais m'octroyer un pétage de plomb !Je vais devenir hors de contrôle, partir loin d'ici, sans frais de port à payer !
    J'en ai ras le bol, fini les stop ou encore ou faire demi-tour ! Cette fois, j'abandonne, je pose l'écriteau ' Ne pas déranger "" J'en ai marre de me retrouver dans un cul de sac à  chaque fois que j'oublie mon GPS.....

    Ecriture contrainte du Jeudi 24 Mai

     


    4 commentaires
  • Ecriture contrainte du 23 Mai

     

    ECRITURE CONTRAINTE DU MERCREDI 23 MAI 2018 AVEC LES MOTS

    Glisser, poser, s'ouvrir, embarquer, calme,
    lenteur, mains, mélanger, déposer.

    *******

    Sur le point de s'ouvrir, les lourdes portes du bâteau se laissent glisser, doucement, pour s'écarter et livrer le passage.Nous pouvons déposer nos valises. Certains le font avec lenteur et calme, d'autres avec énergie et vivacité. Les mains s'agitent pour des au revoir ou des adieux.Les larmes vont se mélanger aux sourires et se poser sur les joues, elles seront séchées par le vent du large.Il est l'heure. En route pour la croisière, il faut embarquer.

    Ecriture contrainte du 23 Mai

     


    4 commentaires
  • Cette semaine le mot est ADVENTICES

    Acrostiches chez Lénaig

     


    13 commentaires
  • Ecriture contrainte du mardi 22 mai

    ECRITURE CONTRAINTE DU MARDI 22 MAI 2018

    AVEC LES MOTS

    tant va la cruche à l'eau.., pleurer le soleil, le chien aboie, n'amasse pas mousse un tiens, doucement prononcé, au royaume des aveugles, noyer son chien, quand le merle siffle en mai.

    ************

    .Quand le merle siffle en mai, le 8 surtout, c'est pour me souhaiter mon anniversaire, doucement prononcé par ses chants et ce jour là je ne vais pas pleurer le soleil, car tant va la cruche à l'eau, qu'il revient tous les ans, mais comme n'amasse pas mousse ceux qui passent, je courbe un peu plus l'échine, mais bon, je ne vais pas noyer le chien pour cela.. Le chien aboie et c'est normal ! C'est comme les années qui passent et vaux mieux un tiens que jamais plus et puis ne dit on pas qu'au royaume des aveugles, les borgnes sont rois, donc mes ans s'ajoutent, alors j'en fais des expériences, des joies de plus mêlées aux peines car nul n'en est exclu......... Ainsi va la vie........

    Ecriture contrainte du mardi 22 mai

     


    6 commentaires
  • Chez Nid des Mots.. Texte avec expression.

     

    Thème : 

    écrire des petits textes à partir des expressions suivantes :
    Le cœur sur la main
    Tomber dans les pommes
    Prendre ses jambes à son cou

    ********

    Gigi a le coeur sur la main et cela lui vaut bien des déconvenues dans sa vie...

    ************

    Elle doit souvent prendre les jambes à son cou pour fuir les profiteurs et les hypocrites.

    ************

    Elle ne tombe pas dans les pommes pour cela et certaines amitiés la réconcilie quand elle est déçue !

    J'en profite pour remercier ;

    Arlette et Patricia du Nord,
    Régine des Vosges,
    Lady Bird de Seine et Marne,
    Colette du Canada..
    Dalila de l' Aisne..

    Chez Nid des Mots.. Texte avec expression.

     


    6 commentaires
  • Ecriture contrainte du 21 Mai

    Ecriture contrainte du lundi 21 Mai

     

    En mode tortue, je déambulais dans cet espace céleste,

    comme un nuage nébuleux, je me sentais leste comme

     un fil dans l'air du temps qui ondule sous l'attraction

     de la voie lactée.....

    C'était si beau ces peintures. Si apaisant qie j'aurais aimé

    voulu rester des heures à les contempler, mais je devais

    tourner les talons et partir.

    Ailleurs j'avais ma vie..........

     

    Ghislaine53.

     


    5 commentaires
  • Atelier 11 chez Maridan

     

    1er sujet : écrire un lipogramme sans i

    2ème sujet : écrire un texte sous la forme qui vous convient avec pour thème la vérité

    3ème sujet : ronde de mots :

    Sauvage, liberté, barque, hasard, hostilité, potager, chaussures, bouteille, histoire, bracelet.

    Atelier 11 chez Maridan

    *********

    Les émigrés,

    Ils étaient arrivés en barque, dans une hostilité pour certains, d'aide pour d'autres.... Peu vêtus, parfois sans chaussures, ils venaient se construire une nouvelle histoire, celle de la liberté, dans un hasard total...Ils avaient pris leur décision comme on lance une bouteille à la mer, ils avaient quitté leur maison , leur potager, qui n'étaient que cendres et traces de guerre.. Les visages étaient tristes, inquiets mais plein d'espoir. On leur remit un bracelet à leur nom et pays où ils accostaient tous, fuyant la guerre chez eux...Pour eux commençaient un long périple inconnu et semé d'embûches.. Les émigrés n'ont fini leur voyage.

    Atelier 11 chez Maridan

     

     


    5 commentaires
  • Colette   Renée   Edgard  Max- Louis  Martine

    Zaza   Gisèle  Chaton  Arlette  Renée  Dan

    Dé d'écriture no 59 + récapitulatif du no 58

    Bonjour mes vous tous,
    je vous propose 2 choix pour le défi écriture no 64

    Pour plus de facilité, je publierai désormais le récap,
    le jour du défi écriture, mais pensez bien à publier
    au plus tard les, 9, 19, 29 ou 30 de chaque défi.

    Défi écriture no 52 Chez Ghislaine

    Le défi d'écriture no 53 du 30 Janvier.

    Le défi d'écriture no 53 du 30 Janvier.

    Le Défi écriture du 10 Février no 54

     Sur le menu de droite...

    **************

    Les 8 mots

    Porteur, espoir, nuage, fumée,
    dire, chasser, indiquer, venir.
    ou

    La phrase

    """ Chacun est le meneur de sa vie ""

    Défi écriture no 64 + Récapitulatif no 63

     


    6 commentaires
  • Les lettres étaient ;  AAAEOBBCCHHT

    Il fallait trouver le mot , AB HOC ET AB HAC

    *******

    Le jeu de lettres 165 chez Lady Marianne.

    Accoté au grillage, le cabot aboyait ! Derrière la bâche passait celle dont il voulait faire sa promise. La caboche têtue ne se taisait pas. A côté de lui, son maître le prit par le collier et le rentra pour laisser passer tranquillement Becca, la jolie chienne en chaleur... C'était un vrai tabac dans le quartier dès qu'elle passait et plusieurs chiens voulaient en faire leur gourmandise le temps d'un moment ! Le maître n'arrivait plus à s'en défaire , aussi, il prit Becca dans ses bras et repartit vers sa maison...La horde de chiens le suivit jusqu'au portail, voulant tous honorer Becca !!...Il en était sur à présent le maître, il allait la faire cette stérilisation, recommandée par par son vétérinaire depuis longtemps car à chaque fois, c'était la course pour rentrer a la maison...

    Le jeu de lettres 165 chez Lady Marianne.

     


    9 commentaires
  • Ecriture contrainte du

    Ecriture contrainte du dimanche 20 Mai
    Avec les mots,

    Demande, attente, patience, héros, brut,lecture, usurper, élégant, unique.

    Totor bien ennuyé.

    Le pauvre ancien héros, vétéran connu, venait faire sa demande de plainte. En attente de son tour, il prit un peu de lecture......Il était élégant pour son âge,, il portait chapeau et belles bretelles, il avait le teint brut et tanné des hommes de terrain, qui connaissaient la patience des stratégies... Il était unique en son genre ce Totor !Ce n'est pas tous les jours qu'il se rends à la ville, il s'est rasé de prèsent même parfumé, lui, l'homme de ses terres.........Le pauvre Totor se fait bien du souci.Quelqu'un a détourné ses revenus, quelqu'un à usurper son identité.........Il se retrouve sans rien,et il compte bien se faire aider mais à la banque, on lui a bien recommander de porter plainte pour récupérer son dû.....Mais qu'en sera t - il  de la suite ?? Totor est inquiet..Le pauvre héros, n'aurait jamais pensé qu'une chose pareille pouvait lui arriver...Et pourtant........

    Ghislaine53.

     


    3 commentaires
  • Ecriture contrainte du jeudi 17 mai

    ECRITURE CONTRAINTE DU JEUDI 17 MAI

    Ecrite un texte avec des mots commençants par M

    ..............

    Marc, moqueur, machouillait mon macaron mollement..

    Moi, malicieuse, machinalement, maboul, malheureuse,

    me manquant maladroitement, malmena manifestement ,

    mon Marc..

    Mécontent, maugréat !! Mais maculant ma mignonne maille

    marron, malheur ! Madoué !! Maintenant, maille merdique !

    Minable, Marc me maîtrise, malade, mauvais !

    Maligne maladroite, mon malaise me met malavisée !

    Maléfique, Marc me malmène, me met mandale , ma mandibule !

    Mécréant, malotrus !!

    Manquant mon minois !! Marre Marre !!!

    Masque montré, Marc Machin, montre matricule maintenant !

    Médusée, méfiante, menacée, mutinée malgré moi,

    "" Mission Mariage morte ""

    Ecriture contrainte du jeudi 17 mai

     


    5 commentaires
  • Il ne prends pas beaucoup de temps et cet atelier est le seul loisir de mon Amie Marie qui ne quitte guère sa maison et cet atelier la relie à vous.. A nous...
    C'est ici

    1) exercice :
    Ecrire ce que vous inspire cette photo.

    Connaissez vous cet atelier simple et facile..

    2) Avec les 5 mots et les 5 verbes suivants,
    composer un texte.

     Vous avez la possibilité de ne pas tous les utiliser : 

    bleu, peuple, mort, trou, sursaut,
    voler, avancer, partir, marcher. respirer.

     

    3) même exercice
    avec les mots suivants : 

    chien, oiseau, chat, migration, espérance,
    et la phrase suivante :
    "Si je pouvais réaliser mes rêves ""

    Connaissez vous cet atelier simple et facile..

    Si vous avez le temps et l'envie...

     


    8 commentaires
  • Chez Maridan l'atelier no 10

     

    Un petit clik pour aller chercher les mots de Maridan
    et on fait un petit texte....3 choix vous sont proposés.
    En gras le 1er choix, en rouge le 2 eme choix, je n'ai pas pris le 3 eme choix...

    En Marche !

    Le peuple se fâche, son ciel n'est plus bleu, comme mort, comme tombé dans un trou noir que seul un sursaut d'acceptation fera marcher vers un avenir, lui permettant de partir et de voler vers d'autres airs pour respirer la vie, il est un peu, ce peuple, comme les oiseaux en migration que les chats et les chiens regardent, dans une espérance utopique, se disant, ah ! Si je pouvais réaliser mes rêves et en attraper quelques uns, je me ferai un régal ! Mais la migration se sauve comme le peuple qui déserte peu à peu la France

    Chez Maridan l'atelier no 10

     


    3 commentaires
  • Chez Violette la rime en Ote ce jeudi 17 Mai

    La demoiselle qui se bécote

    avec son matelot est pâlote,

    Certes elle est vraiment bellote,

    mais elle a besoin d'un antidote,

    La voilà qui de ses yeux, clignote !

    On dirait même qu'elle a la bougeotte !

    La demoiselle qaui porte encore charlotte,

    affirme qu'elle va bien et rien ne mijote !

    Aucune maladie dans sa tête de linotte !

    La demaiselle c'est vrai un peu boulotte,

    n'a pas l'air maladif et fait sa fiérote ..

    Le beau marin gentil, alors la dorlote..

    Il lui offre thé et craquantes biscottes !

    La jolie demoiselle , la si belle corfiote,

    est si heureuse qu'elle en tremblote,

    et lui, en a la voix tremblante et qui chevrote..

    Tout deux, des mots d'amour se chuchotent..

    Chez Violette la rime en Ote ce jeudi 17 Mai

     


    7 commentaires
  • Chez Lénaig en attendant Jill, acrostiche Malicieuse

    Chez Lénaig en attendant Jill, acrostiche Malicieuse


    8 commentaires
  • Treize à la douzaine

    Sans doute par pudeur, Charles voulait déclarer sa flamme à Daisy, par écrit, 

    n'osant lui parler encore...Il prit un stylo sur le socle du bureau, une enveloppe..

    Il venait d'aller acheter un cadre vierge pour lui faire une jolie aquarelle,

    représentant sa plante préférée ..Quelques timbres, son pain, son journal, 

    et tout en revenant, il songeait comment il allait tourner sa missive.......

    Daisy friserait la stupéfaction, car,

    jamais il n'avait été plus loin que les galanteries d'usage !

    Son béguin pour Daisy ne datait pas d'hier et les regards de Daisy

     avaient alimenter son désir de lui parler mais il n'osait pas..

    Il pensait donc que lui écrire, serait le mieux...

    Il espérait la conduire au bal des séniors et il comptait bien

    lui exposer son théorème amoureux...

    Il était là devant sa feuille blanche, la main tremblante 

    et il se sentit sauvé par la sonnerie à la porte......

    Plus tard, il écrirait, pour le moment il devait aller répondre..

    Quand il ouvrit sa porte, Daisy était devant lui..

    "" Dis moi Charles, tu ne viendrais  pas avec moi  au bal des séniors ??""

    Treize à la douzaine

     

    7 commentaires
  •  

    Nez, genou, immature, pouls, cheville,

    cabinet, flanc, boutonnière, turbulence.

    La patiente sexy..

    Dans le cabinet médical, il sentait le genou et la cheville

    de la patiente sexy, lui coller au flanc gauche.......

    Elle portait un chemisier très échancré avec

    une broche en forme de coeur, dorée à l'or fin

    sur sa boutonnière.. Ses jambes qu'elle croisait et

    décroisait attiraient son regard et accelèraient son pouls,

    son coeur battait au rhytme de ses turbulences

    Lui, le nez rouge et reniflant, avait sa forme des mauvais

    jours et il était encore bien immature de ces choses

    de la vie, que voulez - vous, on est pas prêt

    à affronter une cougouar quand on à dix sept ans...........

    Ghislaine


    7 commentaires
  • Atelier no 7/ 2018 chez Arlette

     

    Les mots imposés sont ;

    entrée – reflet – ombre – peur – séparation

    tourner – se faufiler – japper – songer – affronter

    *****

    Les compagnons de Séverine.

    ""Arrêtes de japper comme ça, tu me donnes la migraine Natcho , tu sais !!!  """

    Le voilà qui fait son entrée, qui se faufile sous la table, comme s'il avait peur de son ombre..Mais je comprends pourquoi lorsque je vois le reflet de Maya le chat dans le miroir du hall.... Le voilà qui vient tourner le coin du salon et qui observe Natcho ! Vont - il s'affronter ? va t- il y avoir séparation de combattants ? Elle y avait songé quand Natcho était arrivé dans la famille.. Mais après quelques jours, ils font connaissance , se civilisent, se regardent , se tolèrent... Qui sait dans quelques mois, ils seront les meilleurs amis du monde !

    Atelier no 7/ 2018 chez Arlette

    Il y a encore Un Canari la belle Lili et un beau canari nommé Marco...

     


    6 commentaires
  • Désolée de faire reparaître ce texte,
    mais manque de temps en ce moment.

    Les Médocs , mon texte pour atelier no 62

    Les Médocs.

    Qu'ils sont jolis ces bonbons
    de toutes les couleurs,
    comme des petits macarons,
    sucrés, pour le bonheur..

    Qu'elles sont jolies ces gélules,
    dans leur boite signée,
    qui en nous, s'accumulent,
    pour soi- disant meilleure sante !

    Qu'ils sont beaux ces comprimés !
    certains trop gros ou amers
    mais qui font bien ou mal leur effet,
    quand ils se transforment en concert !

    Qu'elles sont étranges ces petites gouttes,
    qui restent souvent au fond du verre,
    et que point ne faut n'ajoute
    pour ne pas gêner leur transfert..

    Qu'ils sont bien gros ces horribles suppos,
    qu'on s'enfile dans le petit endroit,
    pour nous rendre plus dispo !
    Mais qu'ils nous font discourtois !

    Qu'elle est gluante cette pommade,
    sensée nous retirer les souffrances
    ou bien nos plaques ! Quelle cagade !
    Mais on y croit à ces aberrances !

    Qu'ils sont utiles tous ces trucs,
    malgré leurs effets secondaires,
    qu'on s'envoie dans le buffet
    pour s'octroyer une vie centenaire !

    Les Médocs , mon texte pour atelier no 62


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires