• Mon Texte pour Mon Atelier no 85.

    avec les mots

    Heure, bleu, souci, oubli,
    côtoie, exister, éternité, cesse

    ou

    un texte de votre choix sur le thème ""Nuit""

    .............

    L'heure bleue

     

    A l'heure bleue de la nuit,

    elle dépose tous ses soucis,

    a l'heure bleue de sa nuit,

    elle veut passer à l'oubli....

     

    Elle a tant donné, tant souffert,

    elle a vécu trop de déserts,

    ses doigts marqués de cratères,

    lui rappellent sans cesse sa misère..

     

    A l'heure bleue de la nuit,

    elle voit se terminer sa vie,

    a l'heure bleue de cette nuit,

    elle sait que tout sera fini..

     

    Elle n'a plus rien à donner,

    elle n'en peut plus d'exister

    Toujours ne côtoie que jamais

    A l'heure bleue, elle veut l'éternité.

     


  • Commentaires

    18
    Mercredi 13 Février à 21:49

    un tres joli poeme

    bravo a toi

    17
    Samedi 9 Février à 11:45

    Tes mots m'ont donné l'envie de refaire un texte... Dites docteur, c'est grave ?http://maridan.eklablog.com/atelier-85-chez-ghislaine-a159037492

    16
    Samedi 2 Février à 21:11

    très jolie plume mon amie

    ♥ gros bisous

    15
    JAK
    Samedi 2 Février à 16:57
    14
    Samedi 2 Février à 01:08

    Bravo pour ce beau texte

    Ici c'est du gros froid encore ce soir

    Je te souhaite un bon weekend, bise

    Jane

    13
    Vendredi 1er Février à 22:47
    colettedc

    C'est super bon, Ghislaine !

    Bravo ! 

    Bisous

    12
    Vendredi 1er Février à 19:12

    Tres beau et émouvant ton poème Ghislaine . Un renoncement qui en dit long sur les épreuves traversées . 

    Ne t'inquiète pas pour les passages moins fréquents , l'essentiel c'est que tu sois auprès de ton mari  .

    Bonne soirée 

    Bisous 

    11
    Vendredi 1er Février à 18:05

    Coucou Ghislaine,

    Un poème émouvant, merci et bravo !

    Ma participation à ton atelier 85 est prévue pour demain.

    Bises et bon vendredi

    10
    Ed
    Vendredi 1er Février à 16:33

    Bonjour Ghislaine, comme ton texte est triste, beau mais triste.

    Ton heure est bleue mais ta nuit est sombre alors que chez moi, la nuit est noire mais mes rêves sont bleus.

    Bonne soirée,

    Ed

     

    9
    Vendredi 1er Février à 16:23

    La vie est loin d'être rose pour tout l'monde, alors on comprend les bras baissés pour certains.... bises, jill

    8
    Vendredi 1er Février à 15:38
    Tristement beau. Bisous
    7
    Vendredi 1er Février à 14:51

    Bonjour Ghislaine, 

    il ne faut pas t'excuser parce que tu ne passes pas chez moi, je sais ce que c'est que l'arthrose j'en ai plein la colonne, l'épaule, les genoux , donc tu vois, je sais que ça fait mal, alors chouchoute ton chéri et pense à vous deux. 

    Passez un bon week-end, gros bisous

    Nadine

    6
    Vendredi 1er Février à 14:47

    https://laurency.wordpress.com/2019/02/01/nuit-magique/atelier-85-ghislaine/

    Chère Ghislaine,

    Je t'envoie un texte qui est spontané, et qui est un hommage à mes chers parents!

    Bisous 

    Dan

    5
    Vendredi 1er Février à 14:42
    Renee

    Ghislaine en arrivant au bout de la lecture que j'ai fait waouhhhhhhhh.

    c'est juste magnifique triste a la fin mais si beau ça c'est de l'excellence a mes yeux. Bisousss

      • Vendredi 1er Février à 14:51

        oh Merci Renée ..♥♥♥

    4
    Vendredi 1er Février à 14:24
    Emilie

    Joli poème.

    C'est quoi le principe de cet atelier? C'est intéressant !

     

    3
    Vendredi 1er Février à 14:17
    Yvette/

    Je pense que le mien qui est presque fini va être dans le même style mais en prose!

    Tu n'as pas choisi des mots rigolo, Ghyslaine, mais  il faut bien de tout pour faire un monde!

     Bonne journée et très beau texte!

      • Vendredi 1er Février à 15:03

        oui Yvette, tu as raison....

        J'attends de te lire ..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :