• Les Médocs , mon texte pour atelier no 63

    Désolée de faire reparaître ce texte,
    mais manque de temps en ce moment.

    Les Médocs , mon texte pour atelier no 62

    Les Médocs.

    Qu'ils sont jolis ces bonbons
    de toutes les couleurs,
    comme des petits macarons,
    sucrés, pour le bonheur..

    Qu'elles sont jolies ces gélules,
    dans leur boite signée,
    qui en nous, s'accumulent,
    pour soi- disant meilleure sante !

    Qu'ils sont beaux ces comprimés !
    certains trop gros ou amers
    mais qui font bien ou mal leur effet,
    quand ils se transforment en concert !

    Qu'elles sont étranges ces petites gouttes,
    qui restent souvent au fond du verre,
    et que point ne faut n'ajoute
    pour ne pas gêner leur transfert..

    Qu'ils sont bien gros ces horribles suppos,
    qu'on s'enfile dans le petit endroit,
    pour nous rendre plus dispo !
    Mais qu'ils nous font discourtois !

    Qu'elle est gluante cette pommade,
    sensée nous retirer les souffrances
    ou bien nos plaques ! Quelle cagade !
    Mais on y croit à ces aberrances !

    Qu'ils sont utiles tous ces trucs,
    malgré leurs effets secondaires,
    qu'on s'envoie dans le buffet
    pour s'octroyer une vie centenaire !

    Les Médocs , mon texte pour atelier no 62

    « Si vous participez à mes défis écritures.....Atelier no 7/ 2018 chez Arlette »

  • Commentaires

    12
    Evy
    Mardi 19 Juin à 15:08

    Bonjour ma Gigi demain sur mon blog à 10h30 bonne journée bisous

    11
    Samedi 19 Mai à 17:59
    Dan Gazénia

    Chère Ghislaine,

    Je vais prendre ma poignée de médocs dorénavant avec le sourire!. Toujours des problèmes avec W10.maintenant , mon écran s'éteint toutes les 3', quand  j'écris, chouette, non? SOS à tous...

    Bisous à tous...

    https://laurency.wordpress.com/2018/05/19/souvenance/atelier-63-ghislaine/

     

    10
    Mardi 15 Mai à 09:04

    Je ne connaissais pas les bombons Médocs. Pour moi ce nom était celui d'un bon vin ! J'aime cette poésie que je n'avais pas lu en son temps.

    9
    Lundi 14 Mai à 20:51

    Je ne me souvenais plu de ce texte Ghislaine , tu as bien fait de rééditer . Oups je viens de voir que je n'ai pris les mots de ton atelier je file les chercher 

    Bonne soirée 

    Bisous 

    8
    Lundi 14 Mai à 15:56
    Renée

    tu m'as bien fais rire avec ce texte...Bisous

    7
    Evy
    Lundi 14 Mai à 15:55

    Oupss je connais 13 par jours lol bien écrit bonne journée bisous

    6
    Lundi 14 Mai à 10:38

    Ah les "louzoù" Ghislaine.... Tristic ! Surtout quand il faut en avaler au quotidien pour différentes pathologies. Les uns soignent et déglinguent d'autres organes. C'est une visse sans fin !

    Bises et bon début de semaine

    5
    Lundi 14 Mai à 07:48

    Perso Gigi j'en prends qu'un pour la tension et ça me va depuis que j'ai gagné contre le diabète.

    Mais je comprends aisément ton texte.

    Merci pour le défi.

    bisous mon amie et prends soin de toi

      • Lundi 14 Mai à 13:21

        Heureusement je ne prends pas  tout cela

        Juste diabète, tension, coeur..

    4
    Lundi 14 Mai à 06:30
    Séverine

    Quelle pharmacie, dis-moi !

    3
    Lundi 14 Mai à 06:25
    Moins J'en prends mieux je me porte. j'ai aimé ton poème sur ces faux amis que sont les médicaments. il y en a hélas d'indispensables mais beaucoup plus d'inutiles. Bisous
    2
    Lundi 14 Mai à 05:23
    colettedc

    Bravo Ghislaine ! C'est super ! Bonne journée ! Bisous♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :