• Défi chez Renée. La lettre T.3

     

    Pour ce mardi, les mots commencent par T.

    ********

    Toinon tirait la tronche.. Théo le terrible tyran l'avait tapé !
    Il l'avait envoyé dans le trou du fossé par la trappe d'égout !
    Toinon avait eu une sacrée trouille car ce type est un vrai tordu !
    Toinon transpire et avec son tacot il trace la route très vite..
    Il est à fond de train et le trajet arrive à son terme, mais il traque
    encore le rétro, de peur que le Théo ne lui colle aux trousses !
    Personne dans le trafic, il la bien semé !!

    Quelle tache ce Théo, toujours à le terroriser, c'était tragique !
    Toinon, bien tracassé, savait que le gars avait le tonus pour les taloches !
    Il trompait son monde avec son air timide et tendre !! Le tricheur de tripot !
    On le savait qu'il trichait à tout !! Il en transporte des couches de bêtises !

    Tantine Thérèse l'accueillit avec tendresse , puis elle s'activa près de son tajine
    tranquillement; Trouvant que c'était très bon, elle dit ;
    "" Allez ! A table mon Toinon...""
    Le passage en salle de bains fut apprécié par le jeune homme...
    Mais la tante remarqua l'air taciturne du garçon...
    Trahi par sa mine renfrognée, elle le tacla de questions , sur son retard tardif
    et son troublant comportement ...
    Un tantinet inquiète la tante trépigna et Toinon, encore transi de peur se confia !

    """Le traître, le sale toqué de la tête !! Quel toupet ce timbré !!  "" s'écria Tantine !

    C'est que la Thérèse avait un sacré caractère malgré ses trois fois trente ans bientôt !
    Toutefois, elle avait sa théorie !
    Elle dit au petit ;
    T'en fais pas mon Toinon, il a sans doute des trophées de muscles, ce lascar
    mais les neurones vides !! Allez Toinon !! T' en fais pas va !! Allez mange petit !!! """"
    En pensées, elle se dit que ses tourments ne dureraient pas..

    Trois jours après, le Théo toqua à la porte et fit ses excuses à Toinon, sans tapage,
    presque à genoux sur le tapis.. Ce total revirement le laissa perplexe longtemps..

    On apprit des années plus tard que le Théo avait tâté de la canne de Tante Thérèse,
    et quand cela se sut, il s'était passé bien du temps...

    Défi chez Renée. La lettre T.3

     


    11 commentaires
  • Défi chez Renée. Mots U.

     

    *********

    Les Maris de Ursula,

     

    Ursula avait vécu plusieurs unions, chacune avait été unique..
    Son premier mari, Ugolin, un provençial, faisait carrière dans
    la mairie, il portait bien l'uniforme municipal, souvent dans le
    milieu urbain, il n'était guère avenant et son caractère bien trop 
    rigide l'avait usée, elle l'avait donc quitté !

    Le second mari Ulysse était dans son univers utopique,
    il rêvait souvent et pour lui, il n'y avait jamais rien d'urgent !
    Tout était reporté ultérieurement, à l'usure, il l'avait lassée,
    il était reparti dans son village à Utelle.

    Le troisième mari, Ulrich, un alsacien adorable, trouvait que tout
    était utile, il gardait tout, usuel ou pas !
    Intuitive, Ursula se dit qu'elle allait vivre dans une caverne
    d' Ali Baba de toc, si elle ne mettait pas les holàs !
    Dans l'urgence, elle le pria de quitter la maison avec tout son barda 
    avant qu'il ne lui refile un ulcère..

    Le quatrième mari Umberto , le bel italien aux yeux de velours
    lui apporta le romantisme et la passion, mais cette passion
    hélas, il en faisait un usage bien trop inapproprié  avec les dames.
    Elle le congédia pour la ultime et dernière fois !
    Il dût louer un utilitaire pour emporter tout ses ustensiles.

    Aujourd'hui Ursula, attends le cinquième avec impatience, car,
    avec ses copines de la maison de retraite, à l' unanimité , utilisatrices
    chevronnées de l'usine d'internet, elles se sont inscrites
    à un site de rencontres et espèrent bien trouver l'homme de leurs vieux jours !

    **************** 

    Défi chez Renée. Mots U.

     

     


    13 commentaires
  • Défi chez Renée ! Lettre O.

     

    On clique sur le logo pour participer

    *********

    La Nature,

    C'était un joli mois d' Octobre, dont les tons Ocres bordaient les Orées des bois,
    Ouvertes sur les Ouvrages de la nature qui s'Offraient comme des Oasis
    aux Odeurs d' Orchidées, d' Oeillets, de verdure..
    Ces Offrandes étaient des Oboles de vie qu'on Observe et qui n' Ont pas encore
    subit les Outrages Où les Offenses des ignorants de notre belle terre !
    Il me plaît ici de remercier ceux qui Oeuvrent  dans l'Ombre et Orchestrent
    pour nous ces Opéras d' Oiseaux, tout en Officiant sans Omettre de laisser
    des Onguents magiques qui soignent nos arbres si majestueux, malgré les Orages vécus.
    Ils ont l'Ossature impériales, se dressent vers le ciel en Osant grandir avec Orgueil,
    pour nous Offrir cet Océan de plaisirs..Ils font Obstacle au soleil trop fort
    nous nous reposons à l' Occasion d'une balade, Occultant ainsi nos soucis Obscurs !
    Dans la nature, On  Oublie les Objets ennuyeux de la vie qui nous Obligent à réfléchir..
    Ceux qui nous Obsèdent et nous Oppressent avec Obstination...Ici l' Ordre règne en sage !
    Cette nature mérite bien cette Ovation de mots qui Obéissent tout simplement à un respect !
    Quelques Onces de vérités pour sa beauté ! Cette Odyssée de joie, de naturel...
    Sans elle, ne serions pas les Orphelins d'un bien être Original dans l' Opacité
    d'une vie incertaine ?

    Ghislaine.G.


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique