• Atelier 14 chez Maridan.

     

    Pour en savoir + ou participer c'est ici

    *********

    Sujet 1:
    utiliser la phrase de Confusius et les mots suivants dans un texte.
    "Exige beaucoup de toi même
    et attends peu des autres. 
    Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés.

     Sujet 2

    Sandalettes, illusion, convenu, atomique, devenir, fonctionner, subjuguer, écœurante, bibliothèque, artisanat.

    ********

    Mario était subjugué par la bombe atomique qui passait devant lui tous les matins, elle était vêtue d'une robe légère, très légère et chaussée de sandalettes dorées. Elle allait devenir son obsession et il nourrissait l'illusion qu'un jour, il oserait l'aborder enfin.. Mais l'idée même qu'elle le repousse lui était écoeurante.. Aussi il avait mis au point un plan avec son ami Carlo pour que cela fonctionne ! Carlo était dans l'artisanat des parfums à Grasse.. Comme convenu, Mario irait donc à la bibliothèque où travaillait la belle et lui glisserait une invitation pour visiter la parfumerie et son 06... Quelle fille refuserait une visite dans une parfumerie ?? En cas de refus, il pourrait se remémorer la célèbre phrase de Confucius ; Exige beaucoup de toi même et attends peu des autres, ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés ! Mais pour le moment Mario croyait en sa bonne étoile en forçant un peu son destin !

    Atelier 14 chez Maridan.


    3 commentaires
  • L'atelier de Maridan no 13

     

    Pour participer ou en savoir +, clik sur le logo. 

    1er sujet : Lipogramme sans i

     2ème sujet : ronde de mots (si possible en logorallye) 

    Logorallye.. c'est Utiliser les mots dans l'ordre donné.

    soutenir, étonner, armé, lent, poursuite,
    derrière, mansardes, spectre, question, instruction.

    ***********

    La légende.

    ""Marie, je veux bien te soutenir dans cette situation mais ne vient pas t'étonner si je suis armé de doutes dans ce lent processus que tu veux entamer ! La poursuite de ta décision, je le pense va te faire revenir en arrière... Comment veux - tu arriver à louer des mansardes où la légende dit qu'un spectre les a habité et fut le lieu de meurtres horribles? Les questions vont arriver à foison et que répondras- tu ? Leur dira tu que pendant l'instruction de cette affaire d'autres femmes furent tuées par un fantôme imaginaire ? Leur dira tu qu'en fait , elles se sont entretuées ?. C'est ton projet Marie  mais réfléchis bien car tu sais , les légendes ont la vie dures et traversent le temps..."""

    L'atelier de Maridan no 13


    4 commentaires
  • Atelier Chez Maridan no 10

    Chez Maridan, la Ronde des Mots.

    **********

    Les mots imposés sont ;

    porter, hurler, foule, seconde, duel, servir,
    protection, mordre, bouclier, respectueuse.

    ********

    Il se jouait dans le ciel de juin, un duel d'oiseaux qui s' éparpillait dans tous les sens, pour se sauver de la pluie. Les gouttes hurlaient sur la lande et seconde par seconde, inondaient la vallée enclavée.. La foule dans le village se pressait d'installer les protections pour servir de bouclier  à cette entrée des eaux ! Mais la pluie venait mordre tout sur son passage et l'inondation n'était respectueuse de rien et poursuivait son oeuvre destructrice.. Encore une fois, la vallée pansera ses plaies mais tous vont porter le poids des dégâts pendant longtemps...

    Atelier Chez Maridan no 10

     

     


    6 commentaires
  • Chez Maridan ici  Avec les mots ;

    Misérable, barricade, minuit, épouvantable, ficelle, prophète, escalader, titan, moment, usage.

    **********

    Dialogue de nuit

    "" Dis-moi donc Totor, tu m'as l'air bien misérable dans ton accoutrement plein de suie !! """

    ""Ma Gigi, c'est épouvantable !! vers minuit, je me suis retrouvé ainsi à escalader les maisons """

    """Quoi !!! Mais pourquoi ?? Tu as à peine l'usage de tes jambes que tu veux faire de l'escalade ?? ""

    "" Mais Gigi, j'ai fait un gros cauchemar , j'étais prophète et je devais dresser des barricades ! """

    """ Voilà qu'il est fou à présent !! Mais Totor tu te prends pour un titan armé d'une ficelle pour sauver le monde ??.. Ca va pas du tout mon Totor !! """"

    """ Gigi, je ne sais plus ce que je fais quand je dors, tu ne crois pas que je fais du somnambulisme ?? """

    ""Mon pauvre Totor !! On aura tout vu !! Allez va te recoucher mais surtout prends une douche avant !! """

    Atelier no 10, la ronde des mots chez Maridan

     


    9 commentaires
  • Atelier 11 chez Maridan

     

    1er sujet : écrire un lipogramme sans i

    2ème sujet : écrire un texte sous la forme qui vous convient avec pour thème la vérité

    3ème sujet : ronde de mots :

    Sauvage, liberté, barque, hasard, hostilité, potager, chaussures, bouteille, histoire, bracelet.

    Atelier 11 chez Maridan

    *********

    Les émigrés,

    Ils étaient arrivés en barque, dans une hostilité pour certains, d'aide pour d'autres.... Peu vêtus, parfois sans chaussures, ils venaient se construire une nouvelle histoire, celle de la liberté, dans un hasard total...Ils avaient pris leur décision comme on lance une bouteille à la mer, ils avaient quitté leur maison , leur potager, qui n'étaient que cendres et traces de guerre.. Les visages étaient tristes, inquiets mais plein d'espoir. On leur remit un bracelet à leur nom et pays où ils accostaient tous, fuyant la guerre chez eux...Pour eux commençaient un long périple inconnu et semé d'embûches.. Les émigrés n'ont fini leur voyage.

    Atelier 11 chez Maridan

     

     


    5 commentaires
  • Chez Maridan l'atelier no 10

     

    Un petit clik pour aller chercher les mots de Maridan
    et on fait un petit texte....3 choix vous sont proposés.
    En gras le 1er choix, en rouge le 2 eme choix, je n'ai pas pris le 3 eme choix...

    En Marche !

    Le peuple se fâche, son ciel n'est plus bleu, comme mort, comme tombé dans un trou noir que seul un sursaut d'acceptation fera marcher vers un avenir, lui permettant de partir et de voler vers d'autres airs pour respirer la vie, il est un peu, ce peuple, comme les oiseaux en migration que les chats et les chiens regardent, dans une espérance utopique, se disant, ah ! Si je pouvais réaliser mes rêves et en attraper quelques uns, je me ferai un régal ! Mais la migration se sauve comme le peuple qui déserte peu à peu la France

    Chez Maridan l'atelier no 10

     


    3 commentaires
  • Le no 9, C'est ici chez Maridan

    Les Mots imposés sont ;
    statue, espérance, robe, livre, détester,
    aventure, baromètre, chat, hurlement, justicier.

    Atelier no 9 chez Maridan

    Le baromètre tristounet et sans doute mon humeur aussi, bien calée dans le fauteuil, en robe d'intérieur, devant la statue porte livres, je somnolais un peu..Aujourd'hui pas le goût d'aventure en sortie ou autre , alors que j'adore me balader sous la pluie mais je ne suis pas en forme et la chaleur moite , je déteste et je suis dans l'espérance d'un été clément.. Je suis là, nonchalante, lorsqu'un hurlement de chat, dehors, me fait sortir de ma torpeur pour aller sur le balcon. C'est ""Brigand"" le chat de la voisine qui se fait justicier pour sa dame, la chatte rousse qu'il convoite depuis un moment... Après qu'ils se soient sauvés plus loin, je reprends mon dur labeur ! Ne croyez pas, c'est dur et fatiguant de ne rien faire, essayez vous verrez.

    Atelier no 9 chez Maridan

     


    6 commentaires
  • Atelier7  chez Maridan.

    C'est  ici

    J'ai choisi 1er et 2 eme sujet

    Atelier7  chez Maridan.

    1er sujet

    Hé bien  ! Pour être injuste tu l'es Arthur !
    comment peux tu penser que sans la prise de sang, j'aurai pu savoir que les globules blancs s'affolaient ? Je te l'ai dit hier déjà, qu'il s'en est fallu de peu que je ne l'apprennes pas en plus...C'est un épanchement de synovie , pas de quoi faire les cent pas devant le labo... Regarde un peu comme ton teint de lait vire au rouge, tu en deviens tout laid Arthur ....Remet toi Arthur je t'en prie !! De rage , il alla à la remise, prit sa laie et débita tout le stère de bois !
    Il se défoula comme sur le court de tennis, les cours lui servaient bien quand il jouait avec Vincent, d'ailleurs, ils courent tous les matins pendant que je me prélasse au soleil dans la cour , tranquille ! Un jour ces deux là, se mettront à la chasse à courre vous verrez ! Mais pour le moment mon Arthur, il fulmine car il va devoir faire à ma place tous les travaux de la maison et ça c'est pas sa tasse de thé du tout !

    Atelier7  chez Maridan.

    2 eme Sujet

    La nuit tombait sur le zoo des grands- parents
    Belettes, lièvres, lapins et autres étaient déjà cachés, se reposant de la guerre avec les enfants ! Complices, Martine et Jean regardaient les petits passer le guichet de la sortie, contents de leur journée ! Ils avaient passé de bons moments avec tous ces animaux. Chacun d'eux était à présent apte à passer une bonne nuit, jusqu'au réveil ou ils en parleront encore ! Lilou avait quitté son costume de sirène, Nathan, celui de corsaire, Papy et Mamie pouvait se reposer aussi !

    Atelier7  chez Maridan.

     


    6 commentaires
  • Atelier Maridan 8/18

    Atelier Maridan 8/18
    Les Mots Imposés sont ;
    Années, temps, recherché, voûtes, douce,
    cependant, dur, cadeau, maison, brûlure.
    ********

    Sous les voûtes, en promenade au vieux Nice,
    j'ai recherché ce temps où les années passées,
    la douce vie d'insouciance était mon quotidien.
    Cependant, il faut se rendre à l'évidence,
    le présent est bien plus dur , sans cadeau !
    Je repense à la maison où, entourée des enfants,
    la vie était belle et joyeuse de rires..
    A présent, un lourd fardeau pèse dans 
    mon coeur de Maman, comme une
    brûlure qui ne guérit pas..

    Atelier Maridan 8/18

     


    4 commentaires
  • Atelier chez Maridan no 7/2018

     

    Un clik sur la bannière pour participer ou en savoir plus.

    Les mots imposés sont en rouge.

    Atelier chez Maridan no 7/2018

    La femme du marin

    Capitaine au long cours, il naviguait en père peinard, comme dit la chanson,
    il était comme un oiseau migrateur, en partance pour le soleil..
    Mais ce n'était jamais son dernier voyage malgré les suppliques de sa femme.
    Elle avait donc trouvé une passion, elle passait ses loisirs à crocheter..
    Le soir un châle sur ses frêles épaules, elle préparait seule sa tambouille,
    pensant aux bêtises qu'il ne manquerait pas de lui dire à son retour.
    Il avait un rituel immanquable ..
    Il lui disait la même phrase ;
    ""Mais t'inquiète pas pour moi ma Gigi, tu sais que j'ai une femme
    dans chaque port et que je ne manque de rien !! """
    Puis il lui jetait une oeillade complice et joyeuse !
    C'était le rituel de retour , relatif à l'éloignement du marin !
    Mais ce soir, elle est seule, aucun bruit dans la maison aux volets clos,
    seule la lanterne allumée sur le rebord de la fenêtre indique une présence...
    Elle témoigne de l'attente d'une femme de marin .

    Atelier chez Maridan no 7/2018

     

     

     


    9 commentaires
  • Atelier Maridan 6/18

    Atelier Maridan 6/18

    Sur le mur, Hélène regardaient les estampes, qui pour certaines,
    relataient des événements de sauvagerie à la véracité connue.
    Quelques livres aussi, posés sur les tables, sur le sujet étaient
    présentés et elle en lut quelques pages, frissonnante déjà..
    Il régnait en ce lieu une inquiétude latente et les décorations
    aux coquelicots sauvages sur les tentures ne faisaient pas passer
    un mal être qui grandissait au fond d'elle..
    Etait ce la grotte qui lui donnait cette impression éperdue ?
    Peut être que ce lieu d'exposition n'était pas idéal, pour ce
    sujet étrange qu'est la sorcellerie d'antan..
    Elle contourna la statue d'une sorcière de Salem, se dirigea
    vers la sortie, accélérant le pas...
    Hélène préférait nettement le parfum de la vie actuelle !

    Atelier Maridan 6/18


    11 commentaires
  • L'atelier écrriture no5/ 2018 Chez Maridan

     

    Un clik pour participer !

    Les mots imposés sont ;
    Plaire, pouvoir, quatrième, pyramide, séduction,
    foudre, ossements, maison, impossible,Résolu.

    L'atelier écrriture no5/ 2018 Chez Maridan

    Sur la quatrième de couverture du livre que je regardais,
    il était écrit ;

    Au pieds d'un pyramide, après presque Vingt ans de silence,
    on venait de découvrir un tas d'ossements enfouis dans la sable.
    Après toutes ces années sans meurtre, le tueur des pyramides,
    refaisait surface, et cette affaire non résolue s'ouvrait à ouveau
    L'inspecteur Leblond espérait cette fois, pourvoir trouver des
    indices pour le confondre !
    Le sujet de ce polar allait me plaire sans aucun doute !
    L'inspecteur était décrit comme tenace dans les affaires,
    à la séduction innée et sujets à des coups de foudre,
    pour certaines affaires dont celle ci, "" Le tueur des Pyramides""
    et réputé pour ne jamais laisser tomber !

    A l'impossible nul n'est tenu, je le commencerai ce soir,
    tranquillement à la maison...
    Allez hop hop dans le caddie le polar !!

     

    L'atelier écrriture no5/ 2018 Chez Maridan

     


    4 commentaires
  • Atelier écriture Maridan no 4/2018

    Les mots imposés de Mairidan

    Nouvel, lieutenant, ordinaire, ténèbres, emporter, ordinaire
    gardien, spéciale, papillon, vie, brigand.

    2eme sujet , un clik sur sa bannière

    ********

    Il n'a pas une vie ordinaire le lieutenant Danmary !
    Il est le gardien de la brigade nouvelle et spéciale,
    chargé de lutter contres les brigands de haute voltige !
    Ceux là même qui attendent les ténèbres, vêtus de noir, pour 
    escalader les édifices et voler leur butin !
    Seuls les papillons de nuit les voient
    mais ils ne sont pas des balances !
    Il s'installe aujourd'hui, il vient d'emporter
    tous les dossiers contant les suspectés
    d'être des monte- en - l'air !
    Souhaitons lui bonne chance !

    Atelier écriture Maridan no 4/2018

     


    7 commentaires
  •  

    Sombres doutes

    Mon imagination devait me jouer des tours !
    Pourtant j'étais calme, aucunement frappée
    par une maladie quelconque ( quoique ?), qui
    débuterait sournoisement...

    J'allumai la lumière, je scrutais mieux, levant les sourcils.
    Ce que je voyais n'avait rien d'humain ou alors vraiment
    je n'étais plus apte à faire la différence ?
    Sur le mur d'en face il semblait qu'une forme agile
    se déplaçait et lançait des jets de lumière par intermittence .

    J'appelais Totor à la rescousse,
    je voulais l'envoyer voir ce qu'il se
    passait en face, chez le voisin !
    Mais le bon Totor, placide me dit ,

    ""Mais ma Gigi, n'aies donc pas peur, c'est le vieil Alfred
    qui vient délivrer son chat du tilleul, et il
    s'éclaire avec sa lampe frontale ""

    Devinez qui passe pour une andouille ??

    Atelier Maridan no 3/2018

     

     

     


    4 commentaires
  • C'est ici la ronde des mots;

    J'ai utilisé les mots en logo-rallye.

    Proportion, origine, moyen, atteindre, entourage,
    tentative, professionnelle, vivre, personne, fondamentale.

    ********

    En bonnes proportions j'ai des origines espagnoles venant de mon grand- Père.
    Un bon moyen de reconnaître ma nature passionnée..
    Du fait j'aime atteindre les buts que je me fixe et mon entourage le sait bien..
    Aucune tentative en retrait n'est à prévoir, autant professionnelle que personnelle.
    J'aime à vivre parmi des personnes vraies !..Et elles sont rares..
    La sincérité est pour moi essentielle et fondamentale..
    Les mensonges sont pour moi rédhibitoires...
    Et vous ??

    Ghislaine


    9 commentaires
  • Les mots imposés pour ce 1er atelier de Janvier sont ;

    Meilleurs, joie, attente, curiosité, abat-jour,
    cérémonie, absoudre, avancer, changement, inconditionelle

    Atelier de Maridan 1 er janvier La ronde Mots.

     

    clik sur le logo pour participer

    Clap de fin

    Baissons un peu l' abat- jour mon Ami, laissons nous envahir
    dans cette attente de jours meilleurs...
    Le changement est pour bientôt et le temps va absoudre tes douleurs..
    Tu pourras continuer à avancer, sans cérémonie, sans chi chi, mais
    dans une inconditionnelle vérité.......
    Aucune curiosité du pourquoi subi avec tant de souffrances..
    Juste la volonté et ton intégrité..
    Baissons l'abat- jour mon Ami, pensons à ce bientôt avec sérénité.
    L' Amour qui t'attends ouvrira le chemin de ta nouvelle vie..

    Ghislaine

    Atelier de Maridan 1 er janvier La ronde Mots.

     


    14 commentaires
  • Défi Maridan no 19

    *******

    Les mots imposés sont ;

    Amour, toujours, tendresse, beauté, volonté
    espoir, grimoire, enchanté, invente.

    *******

    Défi Maridan no 19


    9 commentaires
  •  

    Un clik sur la bannière.

    ********

    Je prends le 2 eme sujet, les mots imposés qui sont;

    Raison, défenses, espèces, chance, franchir,
    épreuve, forestière, question, hasard, dépendance

    *******

    Automne.

    L"allée forestière du bois est couverte de rosée en ce matin de septembre.
    L'automne à pris ses quartiers et pas question de se faire oublier,
    il faut se faire une raison, l'été est bien fini.

    La chance pour moi est que j'adore cette partie de l'année..
    Certains en ressentent un spleen mélancolique mais pas moi..
    J'aime voir les espèces d'arbres se colorer de mordoré..

    Les petits animaux se préparent et  organisent les défenses pour 
    l'hiver qui va suivre et au hasard de leur quête, cette épreuve
    leur permet de franchir sereinement la saison froide..

    Je ressens une forte dépendance à l'automne,
    est ce grave Maridan ?
    Quoiqu'il en soit, je vous souhaite à tous un bel autome.

    Ghis.G

    La ronde des mots chez Maridan

     


    7 commentaires
  • Atelier 18 chez Maridan

     

    ********

    Les mots imposés

    Inviter –attendre – fripouille –
    photo – arbre – pieds – argent – City – jeu - plaindre

    ********

    Ils s'étaient donné rendez-vous au café "city"" et Romain, arrivé
    le premier, trépignait d'impatience d'attendre Mallory, le pied pas ferme..
    Il avait pensé à l'inviter ici car l'endroit était ombragé et les arbres
    aux reflets d'argent ressemblaient à une photo de décor de campagne..
    Elle arriva, le reconnut de suite à son air fripouille qu'il avait déjà
    lors de leurs conversations en Web-Cam...
    Au début le jeu de la séduction entre eux suffisait, puis très vite,
    la rencontre s'imposa comme une évidence...
    Ils étaient donc là tous les deux et aucun ne voulait s'en plaindre..
    Tout semblait naturel, comme s'ils se connaissaient depuis des années..
    Bien sur, ils trouvèrent plein de raisons de se revoir..
    Parfois les rencontres sur internet se finissent bien..

    Atelier 18 chez Maridan

     


    9 commentaires
  • Atelier chez Maridan no 17.

     

    *********

    La tristesse de Pierre.

    La grande roue tourne et tourne, elle semble s'amuser à voler
    comme un avion, vers le ciel..
    Le joli tableau ressemble à un jour de souvenirs à figé
    dans le temps, pour un plus tard heureux..
    Pierre comprends alors que la vie peut quand même
    être belle malgré la perte de ''Ski"" , son joli chat persan..
    Il est parti au jardin des chats, retrouver les siens...
    En attendant la sérénité retrouvée, il regarde la grande 
    roue, garnie des joyeux rires des parents et enfants..

    Ghis.G.

     

    Atelier chez Maridan no 17.

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique