• Le défi chez Miletune.

    Chez Miletune,

    La photo + inclure Diapason

    Le défi chez Miletune.

     

    Dix ans seulement..

    Seulement dix ans, nous avons eu dix ans avant que tu ne partes là haut..

    Tu n'avais pas le droit, faire de moi une veuve ? c'était encore bien trop tôt..

    Dix ans, un enfant, des souvenirs, des regrets ,il n'en reste que des photos..

    Il reste aussi les mots que je laisse tomber comme des pleurs au caniveau..

     

    La vie a continuer, la vie a repris son droit, mais je ne t'ai jamais oublié.

    Je ne peux pas oublier .......Tu es toujours là, invisible à mes côtés......

    Je n'ai pas oublié ta voix, ni ton sourire, ni tes yeux....Combien on s'est aimés..

    Toujours au diapason, d'un regard on s'enflammait comme aux jeunes années..

     

    Tu fus l'homme de dix ans, de ma vie, de ton vice, tu n'as pas survécu.......

    Tu fus l'homme d'un chagrin, celui qui plus jamais ne m'a secourue..

    Toi qui me fit veuve, toi qui me fit souffrir , accréditée d'avoir un tel statut..

    Dix ans à te supplier, à essayer, à combattre ta dépendance irrésolue.....

     

    Tu m'as laissé, atteinte d'un manque qui ,à jamais ne me quittera, ta présence !

    Manque  de toi, le vrai toi, sans artifice, celui qui, sobre me portait assistance....

    Tu m'as préféré un vice désastreux, qui ne m'a laissé aucune chance......

    Seulement dix ans.. J'ai de nouveau aimé, j'ai de nouveau fait confiance..

      

     
    Ghislaine@.G.
    « Atelier 87 pour Lady Marianne. Anamorphose.Le défi chez Evy. La Randonnée. »

  • Commentaires

    9
    Lundi 24 Octobre 2016 à 16:50
    renee

    je viens de voir un com qui parle de ton vécu et comme il me semblait bien avoir vu autre texte faisant référence a ça je me demandais.....Donc un texte d'autant plus touchant qu'il reflète une vérité. Bravo d'avoir osé en parler et merci de la confiance que tu nous montre. Bisoussss

    8
    Lundi 24 Octobre 2016 à 13:32

    Coucou Gigi

    Ton texte m'a émue car je connais ce que tu as vécu.

    Difficile de vivre l'addiction de son époux

    pourtant ce n'est pas faute de vouloir les aidés...

    Quand le poison entre dans une maison difficile

    de l'évincer complètement.

    Je te félicite mon amie tu as bien fait de l'écrire.

    Je vais sposter mon texte sur ce sujet brûlant.

    bisous

    7
    Lundi 24 Octobre 2016 à 11:48

    Magnifique cri du cœur. L'écriture est très souvent la compagne de bien de douleurs et d'émotion. Elle permet de libérer, un peu, le chagrin d'une âme en souffrance. Belle et douce journée à toi. Nell

    6
    Lundi 24 Octobre 2016 à 07:28

    Ce texte est si touchant, qu'il m'a fait pleurer.

    L'écriture est un réconfort.

    Je te salue et me permet,

    bien que je ne te connaisse pas encore,

    de t'embrasser virtuellement@

    Paf.

    5
    Lundi 24 Octobre 2016 à 06:43

    Je crois que pour se débarrasser d'une addiction, il faut avoir une volonté de fer, ce que n'a pas eu cette personne, dommage !

    Bon début de semaine et à bientôt.

    4
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 22:01

    Bonsoir Ghislaine,

    Emporté par son vice ? Alcool ? Tabac ? Autre ? Ok, ok, je deviens indiscret ! Il en reste un poème qui témoigne de la douleur et aussi peut-être un peu de la colère que peut laisser l'absence de quelqu'un qu'on a tant aimé... 

    Bisous, bon début de semaine à toi (ça sera avec de la pluie, par ici, et ça a déjà commencé).

    FP

    3
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 21:38
    Severine

    Texte très poignant.

    2
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 20:18
    colettedc

    C'est triste, Ghislaine, mais si beau et plein de force et de courage tout à la fois !

    Douce soirée de ce dimanche !

    Gros becs

    1
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 18:34
    pascalounette

    beaucoup de tristesse dans cet écrit ma Ghislaine .. bizz tout plein

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :