•  

    Réflexion d'un soir

    Pendant que ma tisane au feuilles de cerisier se laissait infuse doucement dans ma tasse en bois, dégageant une odeur suave de sucré, en parallèle, je pensais aux résolutions que je n'avais pas prises cette année ! D'ailleurs pourquoi s'imposer des choses en début d'année dont on sait parfaitement qu'on ne les tiendra pas ou très peu de temps ? Je ne veux pas être hypocrite avec moi- même, aussi je vais déguster ma tisane et me régaler de ce ciel indigo qui tombe dans le soir de mes pensées au gré de mes plaisirs...

    Ghis

     


    12 commentaires
  •  

    Les mots imposés , sans parler de l'automne sont;
    Sanglots, violons, langueur, suffocant,
    heure, jours, vent, feuille.

    ............

    Dormir.

    Dans le silence suffocant de cette nuit étoilée,mes pensées dansent la sarabande des sanglots, comme une chanson du vent, au refrain endiablé..Le passeur de sommeil s'est évadé vers des voyages épuisants de bonheur...Bien après l'heure du repos.Mon vol de nuit ne me ressource pas et ma compagne, l'insomnie, me donne pas l'ivresse du recommencement, chaque matin., elle se fait le prologue de nouvelles nuits. Blanches comme un jour d'été aux soirs plus longs.Je rêve d'une fête astrale féerique, portée par une feuille, dans les voluptueux nuages dans lesquels je m'endormirais, et qui sauraient me transmettre un bien- être reposant...Aux sons des violons de mon enfance où je dormais si bien...Je rêve du bel homme chauve, rencontré hier, le regard fermé par la sieste, comme un appel aux songes,...A la langueur, je rêve, celle qui m'endormirait enfin ..Je rêve, qu'enfin, épuisée et comblée, à bout de force, je puisse dormir vraiment, laissant mon cerveau au repos..

    Ghislaine

     


    8 commentaires
  •  

    ******

    Eté,

    Ah l'été et ses chaleurs intenses ne sont pas mes amis, car c'est la saison qui me voit en hibernation, pour éviter le soleil qui me rends malade alors que d'autres peuvent se dorer à ses rayons.. Pourtant j'aimerai profiter de ce soleil qui pourrait me bronzer un peu et me donner cette vitamine D naturelle qui me manque tant et que je dois prendre en ampoule l'été ! Mais c'est comme ça, l'été n'est pas pour moi et même si moi je l'aime, mon coeur lui n'en veut pas..L'été, je ne sors qu'avant 9 H et le soir après 22 h , et , je me fais oiseau de nuit pour une balade nocturne.. C'est ainsi !

    Ghislaine

     


    6 commentaires
  •  

    Clown, corps, mimi, objet, masque,
    musique, voix, en extérieur..

    ************

    Au son de la musique, la voix de Monsieur loyal
    s'élève dans le cirque !! 
    Totor est prêt mais il est malheureux ce soir..
    Il vient de perdre la femme de sa vie...
    Elle est partie hier dans un dernier sourire pour lui..
    Il a le coeur rempli de tristesse et le corps meurtri
    par la douleur, mais, ce soir, il doit revêtir ses habits
    de clown et poser sur son visage le masque de la joie !
    Il doit faire le mime du bonheur et des rires !
    Il prends son objet fétiche, un médaillon avec la photo
    de sa compagne et le glisse contre son coeur..
    La représentation doit continuer même si en extérieur,
    il devra retrouver son deuil, car le spectacle continue !!

    Nid des mots pour le 16 Juin

     


    7 commentaires
  •  

    Noir, tu me met le cafard en tête,

    Oublie un peu ces pensées noires et moroses,

    Insiste sur le positif, c'est plus chouette.

    Regarde comme le blanc est en osmose.

    Blanc, tu devians l'anti noir positif,

    Laissant sur le côté tous les maux.

    Allègrement, le blanc devient l'actif,

    Nuancant les couleurs de mes mots,

    cherchant un équilibre joyeux et bien vif .

     


    5 commentaires
  •  

    Le cœur sur la main
    Tomber dans les pommes
    Prendre ses jambes à son cou

    ********

    Gigi a le coeur sur la main et cela lui vaut bien des déconvenues dans sa vie...

    ************

    Elle doit souvent prendre les jambes à son cou pour fuir les profiteurs et les hypocrites.

    ************

    Elle ne tombe pas dans les pommes pour cela et certaines amitiés la réconcilie quand elle est déçue !

    J'en profite pour remercier ;

    Arlette et Patricia du Nord,
    Régine des Vosges,
    Lady Bird de Seine et Marne,
    Colette du Canada..
    Dalila de l' Aisne..

    Chez Nid des Mots.. Texte avec expression.

     


    6 commentaires
  •  

    A la Kermesse de Samedidéfi.

    A la Kermesse,
    j'aime les jeux d'adresse,
    et je m'y empresse.

    A la kermesse,
    aux tamponneuses,
    je serre mes fesses !

    A la kermesse,
    la tour infernale,
    je veux qu'elle cesse !

    A la kermesse,
    quand il faut tirer,
    je me fais vengeresse !

    A la kermesse,
    quand c'est fini,
    au lit je décompresse ...

    A la Kermesse de Samedidéfi.

     


    5 commentaires
  •  

    Le Défi du Samedi

    Les flashs crépitaient !

    Les marquages numérotés autour de la scène de crime
    s'étendaient à mesure de indices qui étaient relevés par
    plusieurs personnes , toutes vêtues de blanc, de la tête aux pieds..

    On lui curait les ongles, on lui soutirait quelques
    morceaux de peau, du sang et que sais- je encore ?
    L'ex vivant ne pouvait s'en offusquer puisqu'il trempait là ,
    nu comme un ver, dans son superbe jacuzzi,
    encore bouillonnant, odorant et si relaxant
    qu'il en était devenu mortel.

    Je me demandais s'il avait senti la douleur ?
    S'il avait entendu le geste du tueur s'abattre sur sa tête ?
    Jamais je ne le saurais....
    Et puis je n'étais là que pour filmer,
    juste pour les besoins du scénario......

    J'entendis alors un "" Coupez ! On la garde ""
    Je rangeai ma caméra et m'éloignant,dans un gloussement
    ironique de rire ! Je jubilais !
    Bonne chance pour réveiller le faux mort !!
    Mon contrat était rempli, preuve à l'appui
    dans les journaux du soir...

    Le Défi du Samedi

    ......


    3 commentaires
  •  

    *********

    Improviser pour ne point te répondre.
    Minauder en jouant de mes doux yeux,
    Parler de tout et de rien, te surprendre.
    Raillant sur tes mots criés à tous les cieux.
    Oublieras tu ?Improviser à du bon souvent..
    Vois, je souris déjà, je t'ai entraîné ailleurs
    Ignorant ta question, j'ai gagné du temps.
    Sournoisement, j'ai l'impression meilleure
    En état d'urgence, Monsieur J'improvise !
    Rusée je suis, improvisation je supervise !

    Ghislaine

     

     


    8 commentaires
  • Atelie de Assoula pour Octobre

     

    J'ai choisi les 3 sujets

    La photo
    les mots
    la phrase.

    ***********

    Atelie de Assoula pour Octobre

     

    L'épouvantail, au milieu de champs, vêtu d'un chapeau orange et d'un vieux chandail,
    levait les bras au ciel, dans le vent tourbillonnant , comme pour chasser les feuilles
    d'automne qui lui faisaient une danse automnale, et semblaients'envoler vers le chemin des abris,
    le ciel s'agitant de nuages gris, tandis que la pluie, écartelle ces nuages pour nourrir la terre.
    Le tapis de feuilles se colore de doré, l"épouvantail est tout mouillé, le vent cesse..
    L'ondée fait son travail, pendant que les châtaignes dans les bois, se fendent sous nos pas,
    lors de notre promenade d'automne....

     

     

     


    7 commentaires
  • Semaine 38/2017

    A l'heure bleue chez Miletune

     

    ++

    L'heure bleue

     

    A l'heure bleue de la nuit,
    elle dépose tous ses soucis,
    à l'heure bleue de sa nuit,
    elle veut passer à l'oubli....

    A l'heure bleue chez Miletune

    Elle a tant donné, tant souffert,
    elle a vécu trop de déserts,
    ses doigts marqués de cratères,
    lui rappellent sans cesse sa misère..

    A l'heure bleue chez Miletune

     

    A l'heure bleue de la nuit,
    elle voit se terminer sa vie,
    à l'heure bleue de cette nuit,
    elle sait que tout sera fini..

    A l'heure bleue chez Miletune

    Elle n'a plus rien à donner,
    elle n'en peut plus d'éxister
    Toujours ne côtoie que jamais
    A l'heure bleue, elle veut l'éternité.

    A l'heure bleue chez Miletune

    Ghis.G.

     


    7 commentaires
  • Défi Assoula Juillet et Aout.

    ******

    Ma créa de laquelle s'inspire mon texte

    avec la phrase demandée et les mots imposés..

    Défi Assoula Juillet et Aout.

    Juillet , Août mes ennemis...

     Les tournesols suivent le soleil,
    le long des cours de rivières,
    le long des plages, où les peaux
    bronzent pendant les vacances !

    Les étoiles brillent pour le repos,
    sur les routes où se poseront,
    plus loin, les valises sorties
    de la voiture fatiguée ..

    C'est la détente et tout est beau !

    Oui beau pour tout le monde, mais
    pas pour moi.. Je hais les étés.
    Je hais ses chaleurs et son soleil.
    Je hais ces montées du thermomètre..

    Ils affolent mes neurones et mon corps !
    Tout se réchauffent, même les cerveaux !
    Tout disjoncte et me met au repos forcé !
    Automne, je t'attends , je t'attends..

    Automne, hiver, printemps 
    vous, je vous aime,
    été, je te hais,

    Et plus le temps passe,
    Et plus nous allons te voir
    plus longtemps chaque année.
    Tu vas finir par me tuer été !!

    Ghislaine.G. 


    9 commentaires
  • Le Jazzman

     

    Un clik sur le jazzman pour participer

    ***********

    Ses joues se gonflent d'air, propulsant des mélodies
    à vous écarquiller les yeux, autant que les siens !
    Ses doigts jouent des pistons pour accoler des notes
    au reflet puissant d'un jazz à nul autre pareil......
    La trompette laisse s'envoler le solfège des vies de musique,
    laisse partir en haut du chapiteau le fol appel à se trémousser
    les gambettes, à claquer ses doigts en rythme joyeux,
    et nous transporte en cadence endiablée dans un jazz de folie..
    On se presse, on cours, car ce soir, 
    le Jazzman fait son dernier récital...
     
    Ghislaine.

    8 commentaires
  • Mascarade chez miletune

     

    Sujet 9/2017.. Texte en rapport avec cette photo et inclure le mot Mascarade

    La Mascarade qui accouchera d'une souris

    Quelle Mascarade que ce temps qui passe et jamais à égalité pour chacun !
    Pourtant, les aiguilles du temps s'égrènent pareillement pour tous !

    Quelle Mascarade que ce temps qui passe pour certains
    à survivre et pour d'autres à se remplir les poches et leurs comptes en banque !!

    Quelle Mascarade que ce temps qui passe dans la maladie
    pour d'autres et qui crèvent de devoir payer
    plein pot leur traitement non remboursé !

    Quelle Mascarade que ces hauts politiciens qui peuvent voyager,
    se soigner, se faire lifter, se faire poser des dents, et j'en passe,
    et tout cela en ponctionnant les pigeons que nous sommes..
    Qui de plus , donnent, '' de la langue de vipère"" entre eux mêmes.

    Quelle Mascarade que ce petit bébé qui repose dans ce landau
    et  qui ne sait pas de quoi son demain sera fait !

    C'est la FRANCE entière qui devrait se révolter contre ces Mascarades.
    ignobles et non pas quelques quidams à bout de nerfs,
    qui ne font que s'user plus la santé et le moral..........
    Médecine pour les pauvres, médecine pour les riches,

    Et ne parlons pas de cette mascarade  pour avoir un logement décent !
    C'est la plus belle des Mascarades .
    La devise de la FRANCE n'est en aucun cas respectée.
    Mascarades que celles çi ;

    Liberté, égalité, fraternité  ,

    Et cela se voir comme le nez au milieu de la figure

     

     

     


    12 commentaires
  • Mes textes pour l'atelier de Assoula

     

    *****

    J'ai toujours gardé en moi, cette part d'enfant qui sait encore,
    s'émerveiller des belles choses simples de la vie..
    Ces instants plaisir, ces instants d'envie et ceux d'oublier
    un futur bien incertain.........

    Cet part en moi sait aimer sans retour, sachant que c'est un choix
    délibéré, la part d'adulte n'attendant rien en fait, car cette part
    garde les yeux ouverts sur le réel,
    sans pour cela faire de projet à long terme, lors de rencontres nouvelles..

    Car,

    J'ai dans le coeur un arsenal,
    duquel, fermement, je m'entoure,
    d'un monde calme,bien en aval...
    J'en fais le tour avec des discours
    et aucun, à ce jour, ne me fût fatal.
    Cet arsenal, ce sont des mots d'humour
    que j'aime à colorer de pastel et d'idéal..
    Ce n'est pas un temps pour les détours..
    Toujours, j'ai ce besoin d'être sociale.
    j'aime à aider, à écouter la vie alentours..

    Ghislaine@.G.

     


    24 commentaires
  • L' atelier de Assoula no 1

    Les mots pour ce 1er atelier sont ;
    Calendrier, prévoir, cadeau, trousse, écharpe, cerise, crèche.

    ********

    Mon Voisin.

    J'ai un voisin !!!.......Je vous dis pas le cadeau !!!
    Il n'a pas dû finir ses années à la crèche..
    Et puis, cerise sur la gâteau, il est aimable comme
    une porte de prison celui là...
    On peut même prévoir sa totale ignorance si
    on le croise dans le hall.
    Il à toujours, à ses trousses, une odeur de vieux rat mort,
    ou alors, il est allergique aux produits de douche...
    Et il ne connait pas le calendrier, jours de semaine ou de 
    week end, il porte ses habits de travail, et je soupçonne que,
    d'un bout de l'année à l'autre, ce sont les mêmes...
    Grrrrr, j'ai bien envie parfois de lui serrer son écharpe au cou ! ..
    C'est un voisin très inconvenant et lorsqu'il passe à côté de moi,
    ouvertement , je me bouche le nez !
    Va t - il comprendre, fichtre non, car dans sa tête,  il a bien tout,
    mais purée, c'est mal rangé la dedans..

    Ghislaine@.G.

     

     


    16 commentaires
  •  

    Dix ans seulement..

    Seulement dix ans, nous avons eu dix ans avant que tu ne partes là haut..

    Tu n'avais pas le droit, faire de moi une veuve ? c'était encore bien trop tôt..

    Dix ans, un enfant, des souvenirs, des regrets ,il n'en reste que des photos..

    Il reste aussi les mots que je laisse tomber comme des pleurs au caniveau..

     

    La vie a continuer, la vie a repris son droit, mais je ne t'ai jamais oublié.

    Je ne peux pas oublier .......Tu es toujours là, invisible à mes côtés......

    Je n'ai pas oublié ta voix, ni ton sourire, ni tes yeux....Combien on s'est aimés..

    Toujours au diapason, d'un regard on s'enflammait comme aux jeunes années..

     

    Tu fus l'homme de dix ans, de ma vie, de ton vice, tu n'as pas survécu.......

    Tu fus l'homme d'un chagrin, celui qui plus jamais ne m'a secourue..

    Toi qui me fit veuve, toi qui me fit souffrir , accréditée d'avoir un tel statut..

    Dix ans à te supplier, à essayer, à combattre ta dépendance irrésolue.....

     

    Tu m'as laissé, atteinte d'un manque qui ,à jamais ne me quittera, ta présence !

    Manque  de toi, le vrai toi, sans artifice, celui qui, sobre me portait assistance....

    Tu m'as préféré un vice désastreux, qui ne m'a laissé aucune chance......

    Seulement dix ans.. J'ai de nouveau aimé, j'ai de nouveau fait confiance..

      

     
    Ghislaine@.G.

    9 commentaires
  • Le défi chez Miletune. Semaine 42. Les Médocs

     Les Médocs !

     
    Qu'ils sont jolis ces bonbons,
    de toutes les couleurs,
    comme des petits macarons
    sucrés pour le bonheur...
     
    Qu' elles sont jolies ces gélules
    dans leur boite signée,
    qui en nous, s'accumulent,
    pour soi- disant meilleure santé !
     
    Qu'ils sont beaux ces comprimés !
    Certains trop gros ou amers
    mais qui font bien ou mal leurs effets..
    Quand ils se transforment en petit concert !
     
    Qu'elles sont étranges ces petites gouttes
    qui restent souvent au fond du verre
    et que surtout point trop n'ajoute ,
    pour ne point gêner leur transfert...
     
    Qu'ils sont bien gros ces horribles suppos,
    qu'on s'enfile dans le petit endroit,
    pour nous rendre plus dispos !!
    Mais nous font bien discourtois .
     
    Q'elle est gluante cette pommade
    sensée nous retirer les souffrances
    ou bien nos plaques ! Quelle cagade !
    Mais on y croit à ces aberrances !
     
    Qu'ils sont utiles tous ces trucs
    malgré leurs effets secondaires,
    qu'on s'envoie dans le buffet
    pour s'octroyer une vie centenaire !
     
    Ghislaine.@ 

     


    8 commentaires
  • Le défi chez Miletune

     

    Un clik sur l'image pour participer

    ********

    Les Magiciens et les Politiques

     

    Les magiciens n'en finissent pas d'avaler, 
    de régurgiter tout un tas de trucs de leur bouche.
    Ils n'en finissent pas non plus de nous sortir
     des oiseaux de leur chapeau !
    Des rubans multicolores de sous leurs bras,
     
    Les politiques n'en finissent pas de nous faire avaler des couloeuvres
    de toutes sortes, cuites ou crues,
    ils n'en finissent pas de nous sortir des histoires dont on se moque
    pour mieux nous endormir sur les choses importantes..
     
    Alors dites moi, les magiciens, les politiques, ne sont ils pas tous 
    des générateurs d' illusion ???
     

    Le défi chez Miletune

     
     
     
     
     

    6 commentaires
  •  

       

    Defi miletune. Semaine 38. Nomade à inclure.

    Tel un tableau vivant, il exhibe son corps revêtu de couleurs, d'images..
    Chacune d'elle est le signe d'un passage, d'une action, d'un sentiment..
    La passion des mots tus incrustés en lui comme un écrivain
    qui encre 
    ses mots sur le papier pour écrire son livre, 
    lui encre son corps pour offrir ses sentiments , ne pouvant les nommer.
    Il les expose au grand jour et ressemblant au voyage d'un nomade,
    chaque moment, chaque lieu, un homme, une femme, un enfant,
    se pose 
    dans sa chair et le comble de bonheur..
    L'ambulant d'amour est une oeuvre d'art
    qu'il a composé 
    de tous ses sentiments secrets.......

    Defi miletune. Semaine 38. Nomade à inclure.

    Merci a Manola. Dalila pour le cadre.
    Leur bannière dans mon menu à gauche.

     

    Clic pour vérifier

     

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique