• Le nouvel abécédaire chez Violette 

    Faire un petit texte avec les mots imposés
    qu'elle nous donne !

    le R

    Ridicule, rubicond, ronchopathie, rose- croix, ragaillardi.

    L'abécédaire chez Violette. le A. 

    Au régime le Totor

    Totor, tout rubicond de colère vient d'apprendre chez le docteur qu'il est atteint de ronchopathie, lui qui n'a jamais ronflé de sa vie, il est outré et furax. C'est ridicule se plaint -il auprès de sa Gigi qui lui confirme la chose sans aucune délicatesse d'ailleurs...

    ""Mon pov Totor, y'a bien longtemps que tu fais parti de la Rose-croix des ronfleurs, ne t'en déplaise et c'est moi qui en subit les conséquences !! """

    Pas ragaillardi du tout par cette double nouvelle, il pense déjà aux solutions drastiques données par le médecin ! Fini le casse-croûte avec les copains le matin avec charcuterie à volonté, fini les soirées raclettes, fini les soirées barbecue saucisses !! Il faut perdre des kilos s'il ne veit pas se retrouver à dormir avec une machine pour éviter la ronflette !

    Ghis.G.

     


    10 commentaires
  • Liste 18.. Les mots

    planche, réussite, croiser, mine, hyalin, rabattre, phare, ilote, bouquet, perfide, circonvenir, cloche, avec pour thème "" Festival ""

    Envoyé le texte ici

    treizaladouzaine@gmail.com

    Abonnez vous pour recevoir le défi chaque mois

    Puis vous pouvez le publier sur votre blog

    13 a la douzaine

    Ce défi d'écriture c'est ici 

    ................

     L'esclave

    En circonvenant la situation, elle avait réussi, cette patronne, à transformé Rose en ilote soumise et peureuse. La pauvre était réduite à l'état de cloche sans son, la mine triste, tel un crayon au bout de sa vie, elle était végétative, le visage hyalin, les yeux sans éclat, comme un phare éteint dans sa nuit de tempête.. Par la fenêtre, elle voyait qu'on dressait les planches sur les tréteaux pour le festival d'été, très réputé au village. La réussite de cette grande fête était chaque année un bouquet de réjouissances heureuses et très appréciées de tous les habitants, certains venant même des villages voisins. La perfide Françoise avait de suite avait fait rabattre son caquet à Rose, lorsqu'elle avait émis timidement le souhait d'y aller quelques instants ! Point question avait - elle tranché !!... Elle avait bien trop peur qu'elle puisse croiser quelqu'un à qui raconter sa vie.. Mais la servante avait plus d'un tour dans son sac, sentant sa vie s'épuiser chaque jour passé ! Quand Françoise lui donna l'ordre de confectionner les gâteaux pour la fête, elle fit des madeleines si belles et odorantes qu'elles furent achetées aussitôt ! Mais ce que ne savait pas cette horrible femme, c'est que Rose avait mis dans dans plusieurs, des appels au secours sur sa condition d'esclavage chez cette patronne ! Au petit matin du lendemain du beau festival, on vit, menottes au poignets, la si grande dame reconnue du village, partir entre deux gendarmes, pendant que l'on réconfortait l'esclave Rose.. Parfois, un seule petite astuce peut sauver une vie et Rose fût sauvée...

    Ghis.G.


    8 commentaires