• Le défi chez Evy

     

    Un clik sur le logo de Evy vous dira tout !
    Le thème de la semaine est

    A bicyclette.

    *******

    Le voleur.

    J'me balade à vélo, direction ma ptite cabane,
    quand l'gus bizarre me suit à bicyclette..
    Comme elle brille, comme elle en jette ma bécane !
    Mais celle du gus, hola les gars, un casse binette.

    Mais vla l'gus qui m'rattrape  et m'cancane
    ""Hé dis toi l'morveux !! J'te paye des sucettes
    et tu m'files ton vélo ! Sinon y'aura emboucane.
    L'gus , qu'à pas toute sa tête, aura pas ma grimpette..

    Viens qu'juis dis à l'affreux de Toscane !
    Le gars s'la ramène, gras comme une allumette !
    Il  y croit l'toto qui va goûter d'mes gambettes !
    J'lui balance un coup, deux coups d'tatane...

    Lé rétamé l'mec, l'blond azimuté aux bouclettes !
    Faut pas m'chercher, l'aura pas ma bécane !
    Pô've zéro va , Peut bien garder tes sucettes..
    J'remonte sur mon destrier j'me pavane ..

    J'chuis le roi sur ma belle bicyclette.

    Le défi chez Evy

     


    4 commentaires
  • L'atelier numéro 2

    ********

    Atelier Moi . Mon texte.

    Avec les mots imposés

    Pierre, sol, muraille, souffle, course,
    étonné, silencieux, captif, surpris, astral.
    + la phrase ,
    Je n'ai jamais avoué que....

    Voici mon texte...

    ********

    L'affront.

    Surprise par les mots, aussi inattendus que le gros lot de la loterie,
    elle resta silencieuse, interloquée, le coeur
    envahit soudain d'une profonde tristesse.
    Ils la laissèrent étonnée quelques secondes, puis, mentalement,
    une course aux sentiments fit rage en elle..

    Discrètement, un long souffle d'expiration,
    retenu captif, la détendit un peu...
    La pierre, lancée d'un seul jet comme sur une muraille,
    venait de retomber au sol, laissant son empreinte en terre...
    Un sourire forcé, puis un rire comme en apesanteur astrale,
    firent place à la douleur de son être, si douloureusement atteint....
    Elle n'a jamais avoué que la souffrance,
    ce jour là, lui déchira une partie de son coeur..
    Elle n'a jamais avoué comme ces mots et ces images
    sont en elle depuis lors !
    De son malaise, jamais elle ne parle, même
    si elle sait que quelqu'un sait et comprend..
    Mais elle avoue à celui là,
    que son Amour, ses conseils, sa protection, son soutien, que
    jamais elle n'oubliera, qu'elle lui dit Merci d'être ce qu'il est..
    Aimer c'est savoir le dire sans parler...

    *****

    Atelier Moi . Mon texte.

     


    12 commentaires
  • Le Poisson chez Khanel 3

    On clique sur le logo de Khanel pour participer !
    Ce mois çi, il s'agit de faire un texte en rapport avec
    Le poisson !

    °°°°°°°°°

    Le Poisson chez Khanel 3

     

    Yvonne se la donne !!

    Bonjour mois de mars, je suis la jolie poissonne,
    Je m'appelle belle Yvonne et je suis mignonne !

    Parfois je suis une friponne mais jamais poltronne !
    Je fais ma cochonne et tout en moi, frisonne,
    ça t'étonne hein ? Oui je sais, je suis une polissonne !
    Mes amants je les sélectionne,mais jamais ne me raisonne !
    Je tatillonne, je tâtonne, je tourbillonne et je le tamponne !
    Quand je sillonne,en mode dragonne,la belle mer sauvageonne,
    je visionne le galant et tout en moi s'émulsionne, je rayonne...
    J'imagine des tonnes d'alevins, frétillants qui se bidonnent..
    Ensuite je repars en déconne,à la rempoissonne,faire l'espionne,
    qui harponne à tout va les coquins, comme une vorace gloutonne !

    Bonjour mois de Mars, je suis la belle poissonne
    de la Garonne qui, de désir, jamais ne se rationne..

    Le Poisson chez Khanel 3 

     


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique